Publié par Gaia - Dreuz le 26 juin 2014

Une ordonnance de non lieu a été rendue dans l’affaire du bijoutier qui avait tué son braqueurà Paris, avenue de la Motte-Piquet (Paris VIIe), il y a deux ans, selon une information de BFMTV ce jeudi.  Mis en examen pour homicide volontaire et placé sous contrôle judiciaire dans un premier temps, le bijoutier a bénéficié d’une requalification du délit, le tribunal ayant visiblement retenu la légitime défense.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le 19 juillet 2012, un braqueur était entré en plein après-midi dans cette bijouterie en brandissant une arme de poing. L’agresseur avait amené le bijoutier dans l’arrière-boutique et tenté de lui attacher les mains mais le bijoutier avait résisté. Selon les déclarations du commerçant, le malfaiteur avait réussi à prendre le dessus avant de se montrer encore plus menaçant, en pointant une nouvelle fois son arme dans sa direction.

Le bijoutier, qui avait déjà était braqué en 1978 et 1979, s’était emparé d’une arme au moment même où le braqueur était entré dans sa boutique. Et il l’avait sortie de sa poche avant de tirer à plusieurs reprises vers son agresseur. Atteint à l’épaule, le braqueur, âgé de 52 ans, était décédé sur place. Le bijoutier, un homme d’environ 60 ans, avait été placé en garde à vue et mis en examen pour homicide volontaire.

La question était de savoir  s’il y avait eu ou non échange de coups de feu et s’il y avait bien eu légitime défense, le cadre légal étant assez strict. «Il faut en effet que la riposte soit proportionnée et justifiée», précisait alorsJean-René Deleu, responsable du syndicat Alliance Police nationale. Et c’est visiblement ce qui a été retenu ce jour par la justice.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/braqueur-abattu-a-paris-le-bijoutier-obtient-un-non-lieu-26-06-2014-3955613.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

1
0
Merci de nous apporter votre commentairex