Publié par Michel Garroté le 30 juin 2014

dette-française-1

Michel Garroté, réd en chef –- La dette de la France a augmenté de 45,5 milliards d’euros entre les trois derniers mois de 2013 et les trois premiers mois de 2014. La dette atteint 1’986 milliards d’euros à fin mars, annonce-t-on de source officielle ce lundi (je n’ai aucune confiance en cette source officielle et je suis persuadé que les chiffres sont encore pires que ceux qui sont annoncés).

La dette représente de ce fait 93,6% du produit intérieur brut de la France, en hausse de +1,8 point par rapport au dernier trimestre 2013.Pour le premier trimestre 2014, c’est l’Etat qui représente la plus grande augmentation (+43,3 milliards d’euros). Vient ensuite la sécurité sociale (+4,6 milliards d’euros). Calculée sur cette base, la dette de la France atteindra 2’178 milliards d’euros fin 2014 et 2’754 milliards d’euros à la fin du quinquennat socialiste.

Pour mémoire, Sarkozy a augmenté la dette de près de 200 milliards d’euros par an, soit à peu près autant que les socialistes. Quant au programme économique du Front National, il est protectionniste et socialiste, ce qui ne résoudrait pas non plus le problème. En France, l’étatisme était, demeure et restera, un dogme infaillible, qui mènera le peuple tout entier à la faillite.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

18
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz