Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 juin 2014

chariaa

Dans un article fort mal nommé « L’islam, la charia et les préjugés », une dame du nom de Pascale Cormier, écrivain, se livre à un tour de désinformation qui n’engage que ceux qui s’y laisseront prendre (je veux parler des institutions juives aussi bêtes qu’en France qui ont soutenu leur démarche contre la Charte de la laïcité), et pour qui je n’ai pas la moindre tendresse, car quand on est con on est con chantait Brassens :

Mais soyons honnête, la dame prend le risquer d’argumenter, donc nous débattrons ses arguments.

Argument 1 :

« En ce moment circule sur les réseaux sociaux un énième acte d’accusation de l’Islam qui lui reproche tous les clichés habituels, attentats-suicide à la bombe, bûchers, décapitations, viols, mariages forcés de fillettes et clitoridectomie. En assimilant toutes ces horreurs à la charia, bien entendu. »

Ma réponse :

Rappelez-moi, madame, de quelle planète vous arrivez, j’aimerai m’y rendre car s’il n’y a ni « attentats-suicide à la bombe, bûchers, décapitations, viols, mariages forcés de fillettes et clitoridectomie », c’est qu’il ne doit pas y avoir de musulmans, donc pas d’interminables contrôles avant de monter dans les avions, et vu ce que serait le monde sans le terrorisme et sans les tensions dans le monde arabo-musulman, il doit y faire bon vivre.

Car ici, sur planète terre, se produisent quotidiennement des attentats-suicide à la bombe (le dernier, d’hier, a fait 14 morts, et si vous voulez l’adresse des familles brisées pour leur expliquer que c’est un cliché, je la tiens à votre disposition), des décapitations (les Kurdes parlent de milliers de décapitation et d’actes de barbarie commis par ISIS en Irak), des viols (Selon Human Right Watch, l’Egypte subit une véritable épidémie de violences sexuelles), des mariages forcés de fillettes et clitoridectomie (au Pakistan, plus de mille jeunes filles chrétiennes et hindoues sont enlevées chaque année, converties de force à l’islam et contraintes d’épouser un musulman, dénonce un rapport du 7 avril dernier, rédigé par le Mouvement pour la Solidarité et la Paix (MSP).

Et tout cela se produit dans les pays musulmans. Cliché vraiment ? Allons, un peu de sérieux.

Argument 2 :

« tout le monde parle à tort et à travers de la «charia» sans savoir de quoi il s’agit. Au départ, c’est un ensemble de prescriptions et de règles, un code de conduite ayant pour but d’aider les fidèles à se rapprocher de Dieu. Certaines de ces règles font sourciller, bien sûr, mais elles reflètent les mœurs et les lois en vigueur à l’époque où le prophète Mahomet les a édictées. Ainsi, un châtiment comme la lapidation des adultérins est emprunté à la Grèce antique et codifiée dans le Deutéronome hébraïque. Trancher les mains des voleurs est une coutume qui s’inspire du droit romain. Et la flagellation est empruntée au christianisme primitif, où le pécheur s’appliquait ce châtiment à lui-même. Quant à la loi du Talion («œil pour œil, dent pour dent»), elle provient du code babylonien d’Hammourabi. »

Ces faits (dont l’exactitude reste à vérifier) sont indiqués pour conclure qu’il ne faut pas incriminer l’islam, puisque cette barbarie ne lui est pas propre : « Ce sont des pratiques barbares, certes, mais aucune n’est propre à l’Islam. »

Ma réponse :

(Désolé d’énoncer des grosses banalités devant mes lecteurs) merci pour la leçons d’histoire, mais… rappelons-nous que nous sommes en 2014, et qu’en 2014, on regarde… 2014, pas mille ans en arrière.

En que voit-on en 2014 ? Que c’est dans l’islam, et dans aucune autre religion, qu’on produit des terroristes et des jihadistes.

Que c’est dans le monde islamique qu’on pend des homosexuels, lapide des femmes adultères, emprisonne ou tue des apostats, et force des fillettes à se marier.

Argument 3 :

« la stricte application de la charia, jusque dans ses pratiques les plus archaïques et condamnables, n’est pas si répandue qu’on le dit – et seule une petite frange de l’Islam, l’islamisme, applique au pied de la lettre ces pratiques d’un autre âge »

Ma réponse :

Pas si répandue ? L’islam tue en moyenne 7 500 personnes par mois ! (source)

Petite frange de l’islam ? Apprenez, madame, que le terrorisme n’a besoin ni d’une grosse frange, ni même d’une frange, et que votre raisonnement quantitatif est radicalement faux : il a suffit de 17 personnes, le 11 septembre, pour tuer 3 000 innocents dans les tours jumelles.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Argument 4 :

« Bien sûr, c’est une doctrine répugnante en soi; mais ce n’est pas une menace immédiate dans notre pays, quoi qu’on en dise. »

Ma réponse :

Pas immédiate ? Et comment madame l’écrivain appelle la tentative déjouée de faire dérailler le train de Toronto vers New York, avec tous ses passagers à son bord, en avril 2013 ? Pas une menace immédiate parce qu’elle a été déjouée par le GRC, des gens sérieux qui ne pensent pas, comme vous, qu’il n’y a pas de menace immédiate, mais, au contraire, surveillaient la bande des 18 terroristes Toronto 18 depuis 1 ans ?

Argument 5 :

« Et j’en ai franchement plein le dos qu’on attribue toutes ces conneries aux musulmans alors qu’elles ne sont nullement liées à une religion en particulier. »

Ma réponse :

Lorsque vous entendrez parler de terroristes se faire exploser en récitant un je vous salue Marie ou un baroukh ata hachem, je vous promets que je vous offrirai une séance chez un bon ostéopathe pour soigner votre mal du dos.

En attendant, je ne crois pas avoir jamais vu dans toute ma vie, alors que l’islam a fait 170 000 morts en Syrie, qu’il tue des milliers et a enlevé le mois dernier 200 jeunes lycéennes chrétiennes au Nigéria, qu’ISIS (qui veut dire état Islamique de Syrie et d’Irak) commet au nom de l’établissement de la charia les pires atrocités en Irak, je ne crois pas avoir jamais vu autant de mauvaise foi que dans cette dernière phrase.

Elle vous fait gagner, madame, un certificat de parfaite soumission islamique. Tarek Ramadan, sortez de son corps !

Fin.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous