Publié par Ftouh Souhail le 28 juin 2014

unnamed

L’odeur nauséabonde du mois du Ramadan va bien toucher l’Europe.

Une centaine d’imams algériens vont se rendre dans divers pays Européens afin d’y diriger les prières «tarawih».

Ces religieux iront en France (pour la majorité d’entre eux) ainsi qu’en Allemagne, Belgique et Autriche, et ils y dirigeront les prières dans les mosquées gérées par des Algériens.

Le Maroc a aussi envoyé 220 imams et spécialistes de psalmodies du Coran, pour encadrer les prières.

Ces théologiens donneront des conférences et animeront des causeries religieuses. Les pays visés sont notamment la France, la Belgique, les Pays-Bas, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie, la Suède, le Danemark et Gibraltar.

Le Maroc envoie chaque année plusieurs centaines de prédicateurs et prédicatrices à travers le monde.

Côté salaires, le Ministère des Habous (les fondations pieuses) a décidé d’augmenter significativement les indemnités des imams marocains. Celles-ci passent à 1000 DH (90 euros) par jour en plus des billets d’avion offerts, soit plus de 30.000 DH (2 675 euros), pour le mois.

Cette année également, à l’occasion du mois de ramadan, des imams et prédicateurs tunisiens seront envoyés en Europe. Ils conduiront les prières et donneront des conférences sur l’islam. Au cours d’une conférence de presse, vendredi à Tunis, Mounir Tlili, ministre tunisien des Affaires religieuses, a indiqué que 11 imams et 4 prédicateurs iront en Italie, 6 imams en France, 4 en Allemagne et 1 en Autriche.

Le plus grave, dans cette « pratique Européenne » qui consiste à laisser entrer chaque année, à l’occasion du mois de Ramadan, des imams étrangers, est qu’elle consacre la visée hégémonique de l’Islam en Europe.

Faisons un effort de mémoire. Souvenons-nous du début des années 1980, et comparons les musulmans de cette époque à ceux d’aujourd’hui. Trente ans après, on assiste à des conversions en masse de non-musulmans à l’Islam.

Les musulmans qui étaient peu pratiquants observent désormais le Ramadan. Les musulmans pratiquants sont devenus fervents jusqu’à la dévotion. Les plus pieux sont devenus de redoutables intégristes, prêts à terroriser les fidèles qui ne suivraient pas suffisamment les enseignements du Prophète.

L’Islam refuse de cantonner la religion à la sphère privée et cherche la visibilité (burqa, minaret, ramadan imposé par la force, prières sur les trottoirs).

Rappelons que cette année, il n’y aura pas de terrasses ouvertes pour les bars le soir pendant le Ramadan dans certains quartiers de Roubaix.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

En raison d’un arrêté municipal en vigueur depuis l’an dernier, il a été décidé d’obliger les responsables des bars de la rue de l’Epeule à respecter les fermetures de leurs terrasses.

Les cafetiers risquent une amende pouvant aller jusqu’à 1 500 euros. Ils dénoncent cet arrêté qui leur faire perdre du chiffre d’affaires. C’est la densité de population musulmane dans le secteur de la rue de l’Épeule qui aurait poussé le maire socialiste Pierre Dubois à signer ce texte.

Bientôt donc, le contingent colonialiste musulman, à travers les prêcheurs qui sillonnent les banlieues, dictera à certaines villes françaises ce quelles doivent faire ou pas…

Et tout ceci dans la soumission des autorités dhimmis de ce pays, qui, au lieu de rappeler que la France est un état laïc, et que ses traditions doivent être protégées, préfère courber la tête. L’esprit de soumission et de collaboration avec l’ennemi ne pouvait pas disparaître par magie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

29
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz