Publié par Gaia - Dreuz le 18 juin 2014

Un important coup de filet a été mené ce lundi matin par la PJ de Grenoble et par la Sûreté départementale dans le cadre de l’enquête sur une affaire de séquestration et de tortures dans le quartier Mistral à Grenoble en avril 2013. Selon les informations du Dauphiné Libéré, huit personnes ont été appréhendées en début de matinée dans cette cité ainsi que dans plusieurs communes de l’agglomération, et même à Chambéry.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le 14 avril 2013 en fin de soirée, un homme de 34 ans avait été déposé par des inconnus dans un état très grave devant la clinique des Cèdres, à Echirolles. Effroyablement blessée après avoir été torturée à coups de couteau et de marteau, la victime avait été transportée au service déchocage du CHU en urgence et son pronostic vital était resté engagé pendant plusieurs heures.

L’affaire avait débuté quelques heures plus tôt lorsque cet homme et un ami s’étaient rendus dans le quartier Mistral pour y acheter trois voitures, comme l’expliquerait le second aux enquêteurs. La future victime avait été emmenée par plusieurs hommes dans une voiture, et probablement torturée pendant de longues heures dans une cave ou un local de la cité. L’autre, resté dans la rue, a été attaqué par une dizaine d’hommes armés de couteaux et de barres de fer, et même d’une arme à feu. Il était parvenu à prendre la fuite sur l’avenue Rhin-et-Danube –qui longe la cité- et avait trouvé refuge dans un bus que des hommes à scooter avait poursuivi quelques instants. C’est lui qui avait indiqué aux enquêteurs être venu avec son ami acheter des véhicules, version qui ne semblait guère avoir convaincu les policiers, pour lesquels un « différend » lié à l’économie parallèle était privilégié.

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2014/06/16/torture-a-coups-de-couteau-et-de-marteau-neuf-personnes-interpellees

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex