FLASH
[18/08/2017] Quand il y a 1 attentat en Israël, Barcelone dit « les islamistes résistent aux crimes d’Israël ». Barcelone a commis quels crimes?  |  On peut supposer que le général Kelly a exigé le départ de Steve Bannon, conseiller de Trump  |  Après les attentats, la Pologne appelle l’UE à «fermer la porte» à l’immigration  |  Steve Bannon évincé de la Maison-Blanche. Pourrait retourner à Breitbart News  |  Venezuela : l’assemblée pro-gouvernement confisque le pouvoir à l’opposition  |  Sur Facebook, la députée du Missouri dit espérer que « Trump sera assassiné ». Le gouverneur demande sa démission  |  #Finland #Turku – bien qu’il ait hurlé Allahu Akbar, la police ne dit pas (encore) « le motif est terroriste »  |  #Finlande #Turku : nouveau bilan 2 morts, 8 blessés  |  #Allemagne, #Wuppertal : selon des témoins, l’attaque au couteau (1 mort 1 blessé) est lié à une dispute, pas à un attentat  |  #Allemagne, #Wuppertal, la police ne sait pas encore s’il s’agit d’un attentat terroriste (1 mort 1 blessé grave)  |  USA : l’Ohio se propose de classer les néo-nazis comme groupes terroristes  |  #Allemagne #Elberfeld : le motif de l’attaque n’est pas connu mais ne semble pas être terroriste  |  #Allemagne #Elberfeld : attaque au couteau – 1 mort, 1 blessé  |  #Turku #Finlande : Sécurité renforcée dans les gares et aéroports, d’autres jihadistes recherchés  |  #Finlande : la police recherche d’autres suspects  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 4 juillet 2014

Map-Israël-2

Michel Garroté, réd en chef  —  Je l’ai très souvent écrit (le présent texte a été publié le 30 janvier 2014), je le ré-écris et le republie maintenant : aucun pays au monde n’est autant menacé sur ses propres frontières qu’Israël. Aujourd’hui, 4 juillet 2014, une fois de plus, nos médias parlent d’une intervention israélienne à Gaza. Il se trouve que l’Etat hébreu est en effet directement menacé, à ses portes, par les éléments contrôlés et non contrôlés de la bande de Gaza, de Judée, de Samarie, du Liban, de Syrie, du Sinaï et de Jordanie. Deux fois plus petit que la Suisse, l’Etat d’Israël, de la taille de la Picardie, avec, par endroits, quinze kilomètres de distance seulement entre la Judée-Samarie et la Méditerranée, Israël donc, a failli âtre rayer de la carte à plusieurs reprises entre 1948 et 2014.

Si le peuple juif israélien n’a pas été exterminé, ce n’est pas seulement en raison de sa supériorité technologique sur ses voisins ; ce n’est pas uniquement parce que le soldat israélien est mieux formé que n’importe quel soldat arabo-musulman. Si le peuple juif israélien n’a pas été exterminé, c’est aussi parce que depuis 1948, tous les dirigeants israéliens sans exception, ont toujours pris très au sérieux la moindre menace verbale d’extermination.

Avant la Shoah, la plupart des Juifs croyaient qu’une menace verbale ne constitue pas automatiquement un risque d’extermination. Mais depuis la Shoah, les dirigeants de l’Etat d’Israël, son armée, son peuple, prennent au sérieux les menaces verbales d’extermination.

Certes, certains Juifs, en diaspora et en Israël, ne veulent pas comprendre cela. Mais l’Etat d’Israël, son armée, son peuple l’ont parfaitement compris. Ils ont aussi compris que la gauche américaine et l’Europe, eux non plus, ne veulent pas comprendre cela. Ils ont compris que le peuple juif israélien et les non-juifs israéliens ne peuvent compter que sur eux-mêmes.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz