Quantcast
FLASH
[23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  |  Le président du directoire du journal Le Monde, Louis Dreyfus, convoqué le 29 mai par la DGSI  |  Marine Le Pen devra rembourser 300 000 € au Parlement européen, dans l’affaire des assistants parlementaires des députés européens FN  |  Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hervé Roubaix le 14 juillet 2014

synagogue manif

Samedi soir 12 juillet, à Paris, en marge d’une manifestation arabo-musulmane qu’il serait malhonnête de qualifier de pro-palestinienne car ces jeunes Français n’ont jamais manifesté lorsque les Palestiniens sont morts de faim, en Syrie, quand les rebelles ont bloqué les accès des camps de réfugiés ; ces jeunes Français de religion musulmane donc, ont attaqué deux synagogues avec l’intention de lyncher les fidèles – non, nous ne sommes pas en Egypte du temps de Mohammed Morsi mais dans la France médiatique qui incite à la haine anti-israélienne – j’ai écrit les médias, pas les Français.

C’est à la protection de la LDJ, la Ligue de défense juive constamment trainée dans la boue par la gauche bien pensante juive, que des centaines de personnes retenues en otage à l’intérieur de la synagogue de la rue de la Roquette, doivent la vie.

Les jeunes issus de l’immigration s’en sont pris à des synagogues. C’est logique quand on est antisioniste mais pas antisémite.

Et comme ils ne sont pas plus antisémites que Dieudonné, mais seulement antisionistes, ils ont hurlé des slogans « morts aux juifs », « Hitler avait raison », « on va vous cramer. » Cela aussi est logique, quand on n’est pas antisémite, juste antisioniste.

Sur son blog, la journaliste Véronique Chemla explique que, je cite :

« En marge de manifestations haineuses de la « rue arabe » hostile à l’opération israélienne défensive « Protective Edge », les synagogues de Belleville et de la rue de la Roquette à Paris ont été visés les 12 et 13 juillet 2014 par des attaques violentes de « Blacks, Blancs, Beurs », portant souvent des keffiehs, armés de projectiles et de battes de base-ball, et scandant « Allah Aqbar » (Allah est le plus grand) ainsi que « Mort aux Juifs ».

Services policiers déficients, protection communautaire insuffisante, silence médiatique, mutisme des dirigeants islamiques, autorités politiques dépassées, défense de fidèles Juifs par la Ligue de défense juive (LDJ) et le Bétar…

De nouveau, comme lors de l’Opération Plomb durci (2008-2009), les Français Juifs sont la cible d’agressions antisémites graves dans l’indifférence générale. »

Bernard Abouaf, chroniqueur politiquement très correct d’une radio juive française a publié ceci sur sa page Facebook :

Ce que j’ai vu cet après midi devant la synagogue de La Roquette, à Paris :

-J’ai vu une centaine d’activistes pro-palestiniens se ruer sur la synagogue (j’ai dit cet après midi « des dizaines » pour ne pas chauffer les gens [ça, c’est le politiquement correct qui a abîmé la crédibilité des journalistes], c’était une centaine).

Une ambiance de pure guerilla urbaine

-J’ai vu un groupe d’un quarantaine de Juifs, dehors défendant les 160 fidèles à l’intérieur. Dans une ambiance de pure guerilla urbaine.

-J’ai vu des jeunes du SPCJ courageux, hyper pro, aux côtés de jeunes de la LDJ déterminés. Je ne me souviens pas d’avoir, une seule fois dans ma vie, écrit sur mon mur Facebook pour défendre la LDJ et je peux vous dire que ce soir, s’ils n’étaient pas là, haz veshalom, la synagogue était dévastée avec toute la population à l’intérieur. Quelqu’un m’a dit « on n’est pas là, ils brûlent la synagogue »)

-Jai vu une dizaine d’anciens, 50-55 ans, avec Gil Taïeb, ruisselant de transpiration après le combat. J’ai vu Fabien, boitant après un méchant coup reçu à la jambe. On m’a dit, après, qu’il avait plus de 60 ans.

-J’ai vu une femme de 40 ans me dire « je leur ai jeté une chaise à la figure, ces salauds ».

-En sortant de la rue Pavée, pour courir rue de la Roquette, j’ai vu deux jeunes du SPCJ, hyper pro, avec des casques, venus sécuriser la rue. Personne ne leur avait rien demander, les étudiants d’une yeshiva ne connaissent que l’étude.

-J’ai vu le photographe Alain Azria m’appeler en urgence sur mon portable « vite, coure, il faut que la radio soit là. »

-J’ai vu les CRS replier, deux heures plus tard sous les applaudissements des Juifs disant « merci les hommes de la République » (y compris la LDJ).

« on a fait la guerre » et malheureusement, c’était vrai

-J’ai vu Baba (c’est son surnom) hyper déterminé me dire « nilhamnou », « on a fait la guerre » et malheureusement, c’était vrai.

-J »ai vu une synagogue sans le moindre drapeaux israélien, sans le moindre officiel israélien. Avec des gens qui prient à l’intérieur (pas sur le trottoir) sans la moindre provocation.

-Et j’ai vu, quand on a ouvert le portes pour laisser sortir les gens, des Juifs avec le regard inquiet que je connais trop, j’en ai eu la chair de poule. Vraiment j’ai pensé à la seconde guerre mondiale.

10556251_800135076684259_3703040804242742010_n
Cette photo postée sur mon mur Fb, par un voisin du haut de son immeuble, montre la tension extrême. Et bien, je peux vous dire qu’elle a été prise après l’émeute. La plupart des agresseurs avaient déjà été repoussés.

Fin du commentaire du très politiquement correct Bernard Abouaf.

Un membre de la LDJ, Liron, a relaté les faits. La nuit de cristal raisonne dans notre mémoire :

Liron :

« Ce qui s’est passé aujourd’hui à Paris est très grave. Des milliers de musulmans ont défilé de Barbes à Bastille aux cris de « mort à Israël, mort aux juifs ». Les policiers ont été débordés.

Devant la synagogue de la rue de la Roquette où une prière était organisée pour Israël, seulement 6 CRS à proximité. Ils n’ont bloqué qu’une rue pour repousser les assaillants. Résultat des centaines d’arabes sont arrivés de l’autre coté de la rue.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Nous étions environ 80 jeunes de la LDJ et du Beitar, plus une quinzaine de membres du SPCJ [service de protection de la communauté juive – chargés de la surveillance des accès aux synagogues en plus des CRS] positionnés à l’entrée pour protéger la synagogue .

Notre groupe a fait barrage face aux centaines d’assaillants pendant plusieurs minutes. Ils nous ont balancé des bouteilles en verre, des chaises, des planches de bois, des pierres, des mortiers. Un des assaillants avait même une hache.

Les CRS n’étaient que 6 de l’autre coté de la rue, incapables de bouger pour nous protéger, nous et la synagogue.

J’ai été leur crier dessus leur demandant pourquoi ils ne bougeaient pas. La réponse a été  » les CRS arrivent « . Pendant ce temps, les affrontements violents continuaient. Nous avons reculé, puis nous avons fait reculer les assaillants, et les camions de CRS sont arrivés.

Ils nous ont bloqué, alors que certains d’entre nous cherchions à nous protéger. Ils ne savaient pas ce qui se passait, incapables de reconnaître les juifs des arabes.

Les CRS ont repoussé les assaillants, la BAC est intervenue pour taper sur les agresseurs.

Nous avons eu 4 blessés dont un religieux qui a glissé et qui a été lynché. J’ai vu passer devant moi deux de nos jeunes en sang.

De leur coté, ils ont eu beaucoup de blessés.

Pendant ce temps, les femmes et les personnes âgées étaient bloquées dans la synagogue, la peur au ventre.

Il a fallu plus d’une heure aux CRS pour rétablir le calme dans le quartier.

Une femme musulmane du quartier n’a pu s’empêcher de crier : « sale race,vous êtes une minorité, nous sommes des millions »

Dans le meme temps, plusieurs centaines de musulmans se sont dirigés vers la rue des Rosiers pour attaquer le quartier juif. Ils ont été repoussés par les CRS .

En résumé, vous pouvez remercier les jeunes de la LDJ et du Beitar (que beaucoup aiment critiquer). Sans eux, la synagogue aurait été dévastée, avec les gens à l’intérieur, et on compterait ce soir les blessés voire les morts.

Laissons les BHL, les Patrick Klugman, le Crif et l’UEJF, sans oublier la LICRA, continuer à cracher sur la LJD. Ils n’ont jamais levé le petit doigt sur le terrain réel.

protesters-paris

Hier soir, ces jeunes braves ont sauvé des vies. Qui sauve une vie sauve l’humanité.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz