Publié par Hervé Roubaix le 30 juillet 2014
Acteurs, cadrage, et éclairages professionnels
Acteurs, cadrage, et éclairages professionnels

Le cabinet de sécurité du gouvernement israélien vient de décider, face à la menace existentielle que représentent les tunnels de la mort du Hamas, de continuer son opération militaire et d’élargir les frappes contre les infrastructures terroristes.

Suite aux incursions de terroristes sur le territoire israélien qui ont coûté la vie à des soldats attaqués par surprise, Israël a pris la mesure du danger que représentent les tunnels terroristes qui débouchent en territoire israélien. Il semble d’ailleurs que de tels tunnels existent également au nord. Des témoignages d’habitants frontaliers du Liban, qui pendant des années se sont étonnés d’entendre des bruits de pioches et de pelles pendant la nuit, sont enfin pris très très au sérieux.

Nous préférons lire vos critiques que vos condoléances

Le gouvernement Netanyahu applique donc contre l’offensive des médias cette phrase de la célèbre ministre socialiste Golda Meir : nous préférons vos critiques à vos condoléances.

Nous préférons que vous critiquiez Israël, qui selon vous fait un usage disproportionné de sa force – bien que vous n’ayez aucune compétence militaire, que d’en faire un usage proportionné, et d’avoir autant de morts que les Palestiniens. Si vous, journalistes, aimez tant les Juifs morts, pardonnez-nous de ne pas partager votre avis.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A lire la presse française unanime à condamner Israël, à défendre la légitimité de l’organisation terroriste du Hamas, sans jamais mentionner ses exactions et ses crimes, comme si ces médias étaient eux-même en guerre contre Israël, eux-mêmes les porte paroles du Hamas, je ne peux m’empêcher de sourire, et de constater à quel point les journalistes français, ligués à l’unisson contre Israël, sont dérisoires, impuissants et pathétiques dans leur petitesse étriquée.

Eux tous réunis dans leurs efforts n’ont pas infléchi d’un millimètre la position du gouvernement israélien dans la défense de ses citoyens. Pourtant, aucune désinformation, aucune dissimulation, aucune inversion des faits ne manque à leur panoplie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Hervé Roubaix pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex