Publié par Michel Garroté le 18 juillet 2014

Gaza-Offensive terrestre-1

Michel Garroté, réd en chef –- Hier, jeudi 17 juillet 2014, le soir, les Forces de Défense d’Israël (FDI) sont entrées dans la bande de Gaza depuis le nord, l’est et le sud. L’opération pourrait durer plusieurs semaines. Les FDI poursuivent ce vendredi 18 juillet 2014 leur offensive terrestre dans la bande de Gaza, mobilisant artillerie, chars d’assaut et infanterie pour porter un nouveau coup aux terroristes du Hamas & Consorts.

Je l’ai déjà écrit, une guerre qui ne tue aucun civil, cela n’existe pas ; et à fortiori, cela ne peut pas exister dans le cas de la bande de Gaza puisque les terroristes du Hamas & Consorts utilisent les civils, y compris les enfants, comme boucliers humains, ce qui constitue un crime contre l’humanité particulièrement abominable.

Si l’objectif d’Israël est d’évacuer les terroristes du Hamas & Consorts de la bande de Gaza et de mettre fin à leur contrôle, alors l’opération terrestre actuelle est inévitable. Car les infrastructures militaires et les usines de fabrication de missiles du Hamas & Consorts sont cachées sous des écoles, des maisons, des mosquées et des hôpitaux.

Or en pareille circonstance, l’on ne peut pas tout bombarder depuis les airs. Il faut intervenir au sol. C’est ce que fait Israël depuis hier soir. C’est ce que ferait n’importe quel pays s’il était à la place d’Israël, c’est-à-dire s’il avait sa population civile régulièrement soumise à des tirs de missiles de fabrication iranienne, de roquettes et d’obus de mortier. Une attaque au sol des terroristes du Hamas & Consorts, c’est, aussi, indirectement, une opération contre les mollahs intégristes et génocidaires d’Iran.

De fait, l’offensive terrestre avait déjà partiellement commencé. Lundi dernier, 14 juillet 2014, une offensive terrestre israélienne était engagée dans le nord de la bande de Gaza, depuis la région près de Beït Lahiya. De plus, un commando d’élite de la marine israélienne avait mené le même jour une incursion terrestre dans la bande de Gaza, avait confirmé le lieutenant-colonel israélien Peter Lerner, porte-parole de l’armée.

Gaza-Offensive terrestre-2

« Une opération des forces spéciales de la marine a eu lieu sur une plage de Gaza afin de frapper un site de lancement de roquettes à longue portée. La mission a été menée à bien. Les membres du commando ont été attaqués et ont répliqué », avait informé le lieutenant-colonel israélien Peter Lerner.

L’opération terrestre de grande envergure, elle, a été lancée tard dans la soirée de hier. Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a notamment donné l’ordre de détruire les tunnels qui permettent aux membres des groupes terroristes de s’infiltrer sur le territoire de l’Etat hébreu. Les événements prennent ainsi une nouvelle tournure depuis la nuit de jeudi à vendredi.

« Un grand nombre de soldats sont en action dans la bande de Gaza, des soldats s’abattent sur leurs cibles, sur les tunnels, sur les cibles du Hamas », déclare Motti Almoz, général au sein des FDI. Un autre officier, le lieutenant-colonel Peter Lerner, déclare que les FDI ont éliminé 14 terroristes lors d’échanges de tirs et il ajoute que les Forces de Défense d’Israël ont détruit 20 dispositifs de lancement de missiles.

Les FDI ont en outre précisé que l’offensive implique l’infanterie, des régiments blindés, du génie, l’artillerie et le renseignement, avec le soutien des forces aériennes et navales israéliennes. L’armée israélienne a ajouté qu’elle a rappelé 18’000 réservistes en plus des 30’000 qui ont déjà été mobilisés.

Des dizaines de missiles ont été tirés ce vendredi sur le territoire israélien. Tard dans la soirée de jeudi, il y a eu d’intenses bombardements aériens des Forces de l’Air d’Israël, que ce soit à la frontière de Rafah au sud ou à l’extrémité nord de la bande de Gaza. Puis, de violents combats ont éclaté, toujours le long de la frontière, notamment à Beït Hanoun et à Beït Lahiya.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

michel.garrote@romandie.com

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz