Publié par Michel Garroté le 30 juillet 2014

Hommes ouïgours

Michel Garroté, réd en chef –- Un groupe armé d’islamistes ouïghours a attaqué hier lundi – à la veille, en Chine, de la fête marquant la fin du Ramadhan – un poste de police et des bâtiments officiels, dans les villes d’Elixku et de Huangdi, dans le district de Shache, situé dans la province du Xinjiang. Le Xinjiang compte des millions d’ouïghours, des musulmans sunnites turcophones. Des dizaines d’Ouïghours musulmans et Han chinois ont été tués ou blessés.

En effet, les policiers présents sur les lieux ont abattu des dizaines d’islamistes ouïghours qui s’en prenaient aux civils et aux véhicules qui passaient. Vingt Ouïghours ont été tués et dix autres blessés dans des affrontements qui ont fait treize morts dans les rangs des forces de l’ordre chinoises, ces dernières ayant arrêté 67 Ouïghours.

La Chine a connu ces derniers mois une série d’attaques meurtrières dans des lieux publics, au Xinjiang et en dehors de cette région, attaques perpétrées par des islamistes ouïghours. En réaction aux attentats terroristes commis dans la région, Pékin a lancé une vaste campagne de lutte antiterroriste.

En dépit de cette campagne, l’attaque de hier témoigne des difficultés de l’appareil sécuritaire chinois à juguler la frange radicale de la population ouïghoure, dans cette immense province semi-désertique, frontalière avec huit pays d’Asie centrale, dont l’Afghanistan.

Les Ouïghours de Chine préconisent la rébellion armée. Un certain nombre d’entre eux a été radicalisé par des militants appelant à la guerre sainte. Ces Ouïghours-là ont été formés dans des camps d’entrainement en Afghanistan et au Pakistan.

La Turquie sunnite soutient ouvertement les musulmans sunnites ouïghours de Chine. En effet, le régime islamiste turc estime que les Ouïghours musulmans sont des Turkmènes et que par conséquent il ne les laissera pas tomber.

La Chine, elle, soutient le nucléaire offensif des ayatollahs chiites iraniens. A long terme, la Chine n’a aucun intérêt à soutenir l’Iran ou tout autre pays musulman. A court et moyen terme en revanche, la Chine soutient et soutiendra – officiellement du moins – l’Iran pour des raisons essentiellement commerciales.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

[email protected]

 

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex