Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 juillet 2014

.

Le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré vendredi 18 juillet : « Rien n’empêchera Israël de frapper les terroristes. »

« Aucune pression internationale ne nous empêchera de frapper les terroristes qui nous attaquent », a dit avec force Netanyahu lors d’une conférence de presse au ministère de la Défense à Tel-Aviv. « J’ai eu une très bonne conversation avec le président Obama et d’autres dirigeants, qui ont tous dit comprendre le besoin d’agir. »

Le Conseil de l’Europe, François Hollande, Angela Merkel, les gouvernements britannique, américain, canadien, le Sénat américain, ont reconnu le droit d’Israël à l’auto-défense, et, comme en 2008 à Gaza, comme en 2010 au Liban, comme en 2012 à Gaza, laissent – provisoirement – Israël agir.

Je salue ce soutien cohérent des dirigeants étrangers, même s’il est naturel, ayant eux-même classé le Hamas comme organisation terroriste.

De leur coté, les médias poussent dans la direction opposée, trichent dans leur exposé des évènements (ils utilisent des images de morts en Syrie que leurs transmettent les Palestiniens et les attribuent à Israël, dissimulent l’utilisation de boucliers humains par le Hamas, mais dénoncent les morts qui en résultent) et font pression sur les politiques pour qu’ils bloquent Israël en leur faisant croire que l’opinion publique le réclame (pour cela, les commentaires pro-israéliens des lecteurs des grands médias sont systématiquement censurés).

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les journalistes, chez eux, ont fait le choix du soutien aux voyous contre les honnêtes gens. Donc ils soutiennent le Hamas contre Israël. Perdus dans une dérive sans repères, ils ont épousé un relativisme séculaire, et mettent au même niveau les actes des terroristes et ceux des honnêtes israéliens, et niais, font confiance aux propos des islamistes.

D’ailleurs aucun journaliste ne s’offusque jamais que le Hamas vise des habitations israéliennes – un crime de guerre et un crime contre l’humanité quelles que soient les conséquences. Cela discrédite ces grands défenseurs des droits de l’homme.

Je suis, je l’avoue, irrité qu’Israël se justifie et justifie son intervention à Gaza. La France ne se justifie pas lorsqu’elle attaque les islamistes à des milliers de km de sa frontière. Les Etats Unis non plus. La Chine ne tergiverse pas avec les musulmans Uyghur. La Russie n’en parlons même pas !

Mon père me racontait cette blague : deux juifs sont attablés dans un bistrot pendant la guerre. Deux SS entrent. Jacob glisse à Samuel à l’oreille « on est fichu, ils sont deux et on est tout seuls. »

S’excuser de se défendre est indigne. C’est un triste vieux réflexe juif européen. La trace d’une faiblesse passée qui n’est plus en phase avec la force du peuple juif. Jacob, nous ne sommes plus tout seuls, et nous sommes les plus forts.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

16
0
Merci de nous apporter votre commentairex