Publié par Dreuz Info le 16 août 2014

7773120949_francois-fillon-jean-pierre-raffarin-alain-juppe-et-luc-chatel-avant-une-conference-de-presse-au-siege-de-l-ump-a-paris-mardi-8-juillet-2014

Il n’est pas certain que les trois « sages » de l’UMP (François Fillon, Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin) soient les plus avisés pour inciter M. Hollande «à éviter le déshonneur de la France» en ne faisant pas «entendre la voix de la France».

Tout d’abord, M. Fabius a raison de faire observer que «le combat de politique intérieure ne justifie pas toutes les outrances», (même si les socialistes sont loin d’être un modèle en la matière) et que «chacun reconnaît combien la France a été et est active par elle-même et pour mobiliser l’Europe et la communauté internationale en Irak (sic), dans le conflit israélo-palestinien (re-sic), en Syrie (re-re-sic), au Liban, et plus généralement au Proche et au Moyen-Orient.»

Ensuite, chacun sait que les « machins » (ONU et UE) ne servent à rien et que si la France a quelque chose à dire ou à faire, qu’elle s’exprime et qu’elle le fasse sans attendre une autorisation. C’est M. Sarkozy qui a imposé le traité de Lisbonne et fait de l’Union Européenne ce qu’elle est : «l’ashtonisation, inspiré du nom de Catherine Ashton, un savant mélange de manque d’anticipation, de réactivité et de cohérence diplomatiques, d’absence d’ambitions stratégiques» (Le Monde du 22 août 2014).

Enfin, un vieux proverbe dit qu’il faut balayer devant sa porte. N’est-ce pas sous le gouvernement de M. Fillon, M. Juppé étant ministre des affaires étrangères, que la décision d’intervenir en Libye, avec le succès que l’on connait, a été prise ?

Ces trois « sages » avaient-ils pressenti le déferlement d’un Islam conquérant ? Probablement, mais ils avaient peur de l’avouer.

Défendre les chrétiens d’Orient ? Mais il fallait faire entendre non seulement sa voix, mais trouver les moyens de défendre depuis 10 ans ceux qu’on savait persécutés partout en Orient, en Afrique subsaharienne. Les moyens sont connus, et si souvent utilisés : sanctions commerciales, boycott…

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La défense des Coptes en Egypte ? Des lamentations, car n’est-ce pas M. Juppé, encore aux affaires (en 2011) qui prétendait que dans l’Egypte de M. Morsi : « la présentation [des Frères Musulmans] qui est parfois faite de ce mouvement mérite sans doute d’être révisée», ajoutant : «nous nous sommes peut-être laissé intoxiquer quand on nous disait ces dernières années : les régimes autoritaires sont le seul rempart contre l’extrémisme».

 

Rappeler que le ciment sert à construire tout … sauf des tunnels

Et aujourd’hui ces trois « sages » proposent aux Français de payer pour reconstruire à Gaza ce que le Hamas, branche des Frères Musulmans, a imprudemment hasardé.

Depuis M. Chirac, la France verse des sommes de plus en plus importantes, et elle n’a jamais été entendue de ses interlocuteurs, si tant est qu’elle veuille bien leur rappeler que le ciment sert à construire tout … sauf des tunnels.

Incohérents, incorrigibles !

La voix de la France finira par se faire entendre. La leur est inutile, elle ne servira même pas à mobiliser leurs militants.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gabriel Lévy pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz