Publié par Jean-Patrick Grumberg le 29 août 2014

Scarlett Johansson SodaStream Partnership

C’est une belle victoire pour les défenseurs du « peuple palestinien » et tous ceux qui se sont joints à l’appel au boycott : Sodastream, le fabricant israélien d’appareils à fabriquer des boissons gazeuses, ferme son usine de Judée Samarie.

Lorsque Scarlett Johansson avait accepté de devenir l’égérie de la marque israélienne Sodastream, les pressions avaient fusé de toutes parts, et la marque avait été la cible d’une agressive campagne de BDS (Boycott, Désinvestissement, Sanctions). Oxfam, l’ONG caritative dont l’actrice était également la représentante, l’avait même sévèrement critiqué : Oxfam n’aime les Palestiniens que lorsqu’ils tendent la main, pas quand ils travaillent dans une usine israélienne.

En réaction, Scarlett Johansson rompit toutes relations avec Oxfam (qui hypocritement tenta de faire croire qu’il l’avait congédiée), défendit la marque installée en Judée Samarie en expliquant que l’usine allait dans le sens de la paix et du rapprochement. Grosse erreur de sa part : l’actrice comprit rapidement que ceux qui soutiennent les Palestiniens cherchent bien plus la démonisation d’Israël que la défense de la paix, et les appels au boycott s’intensifièrent.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Finalement, la société israélienne vient de prendre la décision de fermer son usine de fabrication en « Cisjordanie » comme l’appellent ceux qui ne peuvent prononcer le mot Judée, et de relocaliser dans le Negev, au sud d’Israël.

 

900 travailleurs palestiniens sont au chômage

Résultat prévisible : 900 palestiniens sont au chômage. Ils nourrissaient 900 familles, soit plus de 5000 personnes, dans une région qui investit ses ressources (venant des dons des pays occidentaux et pas des riches pays du Golfe) dans l’armement et la corruption et rien ou si peu dans l’économie.

afp-b6cbda1e7220c1f2f32da2dd320bae860e2ff6b8
Oui, belle victoire pour BDS.

D’ailleurs, une victoire n’arrivant jamais seule, BDS peut se réjouir d’une seconde bonne nouvelle : Apple vient d’annoncer qu’il ouvre une branche marketing et vente en Israël, à Herzliya.

La société Apple emploie déjà 600 personnes basées à Ra’anana, Herzliya, et Haifa, en raison du très haut niveau de savoir-faire israélien en matière de recherche et développement.

Je vous dévoile un secret : les boycotteurs de produits israéliens ne vont pas boycotter Apple, ni aucun des produits de haute technologie dont ils font l’usage quotidien.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz