Publié par Gaia - Dreuz le 19 août 2014

La scène, rapportée par «Het Laatste Nieuws» et relayée par lepoint.fr, s’est déroulée la semaine dernière dans le centre de Bruxelles. Un homme est interpellé dans la rue par trois femmes, dont l’une en niqab, qui lui demande en anglais comment accéder à la Grand-Place. Enervé par le voile intégral de son interlocutrice – interdit dans les lieux publics en Belgique comme en France – , l’homme refuse de répondre et finit même par le lui retirer de force. Seulement voilà, l’homme n’est autre que le chef du protocole de la Ville de Bruxelles, et la femme…une princesse qatarie.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«J’ai répondu que je ne parlais pas aux gens dont je ne pouvais voir le visage. Par cette réponse, je voulais clairement leur faire comprendre que le port du niqab était interdit en Belgique», explique Jean-Marie Pire dans le quotidien flamand. «Comme mon interlocutrice ne semblait pas m’écouter, je lui ai retiré son voile intégral. Je n’aurais pas dû faire cela, je le reconnais, mais ce qu’elle faisait n’était pas légal non plus», ajoute celui dont le travail consiste bien souvent à accueillir aux mieux les dignitaires étrangers dans la capitale belge.

La princesse des émirats, qui affirme que le responsable lui a arraché ses boucles d’oreilles, a porté plainte pour coups et blessure, ce que le parquet de Bruxelles a confirmé. Selon plusieurs témoignages, l’homme semblait ivre au moment des faits, même s’il s’en défend : «Il était trois heures de l’après-midi. D’ailleurs, je ne bois jamais.» La princesse s’est de son côté vue infliger une amende pour port du voile intégral.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/bruxelles-un-haut-fonctionnaire-arrache-le-niqab-d-une-princesse-qatarie-19-08-2014-4073199.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

7
0
Merci de nous apporter votre commentairex