Publié par Gaia - Dreuz le 27 août 2014

La stupéfaction est de mise après la découverte des corps de deux hommes tués dans la nuit à Argenteuil, dans le Val-d’Oise. Un homme a été interpellé et est toujours en garde à vue.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est une véritable scène d’horreur qui s’est jouée à deux pas du commissariat d’Argenteuil, en région parisienne, où deux hommes ont été tués dans la nuit de mardi à mercredi. Le drame s’est noué vers 3h30 du matin au quatrième étage d’un immeuble dans une rue calme du centre-ville de la commune du Val-d’Oise. La première des deux victimes a été retrouvée agonisante sur le trottoir au pied de l’immeuble. La seconde a été découverte dans la cuisine de l’appartement, décapitée.

« On ne s’habitue jamais à ce genre de scène »

Les enquêteurs sont à la fois horrifiés et perplexes. « La décapitation n’est pas quelque chose de très courant effectivement. Dans un endroit civilisé, en plein coeur d’une ville, à quelques pas d’un commissariat, c’est quelque chose de hors normes, confie Loïc Travers, secrétaire régional du syndicat de police Alliance. C’est particulièrement glauque et morbide. On ne s’habitude jamais à ce genre de scène extrêmement violente avec tout ce qu’on peut imaginer comme éclaboussures de sang partout. C’est l’horreur à l’état pur ».

Un homme en garde à vue

L’homme qui a alerté la police, présenté comme un colocataire des victimes, a été interpellé. Il est toujours en garde à vue. Âgé de 30 ans, il est originaire de Trinidad-et-Tobago et ne parle pas Français. Selon les premiers éléments de l’enquête, il tient des propos très confus. Il n’avait pas de sang sur les mains et l’arme du crime est toujours introuvable. La police judiciaire tente désormais de savoir, notamment auprès des autorités de Trinité-et-Tobago, s’il est connu de la police ou éventuellement de services psychiatriques.

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/double-meurtre-a-argenteuil-la-decapitation-l-horreur-a-l-etat-pur-dit-un-policier-7773946636

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous