Publié par Rosaly le 11 août 2014

« Mourir en martyr est la mort à laquelle tout Palestinien doit aspirer. »

[Al-Aqsa TV (Hamas), 20 juillet 2014 :

« Chaque âme a son temps. Ces gens – leur heure avait sonné – sont morts en martyrs (les civils de Gaza tués au cours du conflit). Ils ont gagné (le paradis). Ils n’avaient rien en ce monde, particulièrement à Gaza. Il n’y a pas de vie dans la bande de Gaza. Quelle vie peut-on avoir à Gaza ? Etre avec Allah c’est tellement mieux. Ce que nous voyons est très dur, mais nous ne nous rendrons pas, si Allah le veut. Les premiers à l’affirmer sont les familles des martyrs. Les premiers à le dire sont les mères et les pères des martyrs… Ne soyez pas choqués par ces images. Celui qui a été tué de cette manière ne ressent rien. »

Le prophète a dit: « le martyr ne sent comme effet au moment d’être tué que le même sentiment que celui piqué par une moustique » (rapporté par Abou Hourayra)

« Par Allah, il (le martyr) ne ressent rien. Nous sommes les seuls à souffrir à la vue de ces images. Son âme s’est élevée vers Allah. Son âme est avec le Seigneur. Son âme est à l’intérieur d’un grand oiseau vert. »

« Ne pensez pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus [Sourate Aal-Imran 3:169]. Nous avons demandé au Prophète à propos de ce verset et il nous a répondu: « Elles [les âmes des martyrs] vivront à l’intérieur d’oiseaux verts qui demeureront dans des lampes désignées pour eux et accrochées au trône d’Allah, elles rôderont librement et comme elles veulent dans le Paradis, puis regagneront leurs lampes. »

« Il [le martyr] est avec Allah maintenant. Il est au Paradis. Nous sommes les seuls à souffrir en regardant ces images. Dans d’autres villes, dans d’autres pays, des milliers de personnes meurent lors de tremblements de terre, d’inondations, d’accidents d’avions, de naufrages de bateaux, de ferries, de catastrophes naturelles ou non. Des milliers meurent. Des milliers meurent, mais nous ne connaissons pas le sort que leur réserve Allah. Mais, nous [à Gaza] sommes des martyrs. L’ennemi nous a tués et nous sommes des martyrs. »

Les leaders du Hamas encouragent le martyre [des autres] mais la communauté internationale diabolise Israël et sanctifie l’organisation terroriste du Hamas, seule responsable de la mort des civils palestiniens.

Leaders du Hamas sur Al-Aqsa TV (chaîne du Hamas), 30 juillet 2014 :

« Nous aimons la mort comme Israël aime la vie. Nous aimons le martyre, c’est ainsi que meurent les leaders [du Hamas]» – Ismail Haniyeh

« Aujourd’hui, vous [les Israéliens] combattez des soldats célestes, qui aiment la mort pour Allah, comme vous aimez la vie : ils rivalisent entre eux pour devenir des martyrs, tandis que vous, vous fuyez la mort. » – Muhammed Deif, chef des Brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas, « cerveau » de la campagne d’attentats suicides qui a visé des bus et des lieux publics de Tel-Aviv et Jérusalem jusqu’en 2006, responsable de la mort de dizaines de civils, et de l’enlèvement et du meurtre en 1994 de plusieurs soldats israéliens. Il avait notamment revendiqué l’enlèvement du soldat Nachshon Wachsman, exécuté par ses geôliers durant une tentative de libération menée par Tsahal. Suite à une cinquième tentative d’élimination, Deif serait devenu paraplégique et vivrait caché. Il fait partie du groupe à l’origine de l’élaboration des premières roquettes Qassam.

« Les civils morts à Gaza à cause de la guerre ont gagné le paradis : L’ennemi nous a tués et nous sommes devenus des martyrs. » Voilà comment ils consolent les familles endeuillées et encouragent d’autres pauvres gens à se sacrifier, tout en justifiant la stratégie criminelle du Hamas.

En diffusant des images atroces de civils tués, y compris celles d’enfants, un invité de la chaîne a justifié la mort des civils par la théorie de la prédestination : dans l’islam, la mort d’une personne est prédéterminée par Allah, dès lors, les personnes tuées au cours du conflit ont « gagné » à mourir maintenant. Ils seraient de toutes façons morts, car chaque âme a son temps compté, mais ayant été tués maintenant, ils recevront au paradis les récompenses réservés aux martyrs, car rien n’est plus noble que la Shahada ou le Martyr.

Le martyr bénéficie, en effet, de six avantages

Al-Miqdam Ibn Madhi Karib a raconté que le prophète a dit:

« Un martyr a six faveurs: Il sera pardonné dès la première goutte qui s’écoulera de son sang; Il verra sa place dans le paradis au moment de sa mort; Il sera épargné de la ‘Grande Horreur’ le jour du jugement. Une couronne de dignité contenant beaucoup de diamants très luisants sera placée sur sa tête. Chacun d’eux deviendra plus précieux que cette vie et tout ce qu’elle contient. Il aura soixante-douze femmes du Paradis (Houris). Et il lui sera permis d’intercéder pour soixante-dix membres de sa famille (qui seraient allés en enfer sans lui. »

La glorification du martyre par Hamas TV vise à encourager les civils à accepter leur rôle de boucliers humains et à sacrifier leur vie pour protéger les terroristes du Hamas et leurs infrastructures de la terreur. Le Hamas a donné l’ordre aux habitants de Gaza de ne pas tenir compte des avertissements de l’armée israélienne d’évacuer les lieux avant qu’ils ne soient bombardés et a violemment dénoncé quiconque ose critiquer le nombre élevé de victimes.

Un leader des Frères Musulmans au Koweit, Tareq Al-Suwaidan, a déclaré le 14 juillet dernier sur Sarmad TV- Koweit :

« Chaque mère musulmane doit nourrir son enfant à la haine des fils de Sion. »

Il a également rappelé cette croyance des Frères musulmans : la mort pour Allah – la Shahada – le martyr – est l’objectif le plus noble de tout musulman. S’adressant aux habitants de Gaza, il leur a déclaré :
« La mort pour Allah est l’ambition la plus noble, vous avez reçu la mort que vous souhaitiez … »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Sans aucun doute, le sang versé à Gaza nous est cher, mais l’équation est la suivante : les personnes tuées de notre côté sont au paradis, celles abattues de leur côté sont en enfer.

« Nous ne craignons pas le martyre. Il n’y a pas longtemps, vous clamiez haut et fort : « la mort pour Allah est notre souhait le plus exaltant. » (slogan des Frères musulmans). Vous êtes morts comme vous le souhaitiez. Nous ne sommes pas comme les enfants d’Israël, ce sont les gens les plus corrompus de la terre, tandis que nous, nous aspirons à la mort et au martyre…

Chaque mère musulmane – et en particulier la mère palestinienne – doit allaiter son enfant à la haine des fils de Sion. Nous les haïssons, ils sont nos ennemis. Nous planterons la haine dans leurs âmes d’enfants et une nouvelle génération grandira parmi nous, qui les éliminera de la surface de la terre. »

Ce discours fut récemment rediffusé par le Hamas qui se définit comme l’une des branches armées des Frères Musulmans sur Al-Aqsa TV le 1er août 2014.

Le Hamas, organisation terroriste criminelle, n’hésitant pas à sacrifier ses propres citoyens, reçoit pourtant le soutien de milliers d’Occidentaux, dupés par son ignoble propagande made in Pallywood.

Trompés par les médias, encouragés par la lâcheté des dirigeants politiques qui refusent de soutenir publiquement Israël, de plus en plus d’Occidentaux voient en Israël l’impitoyable agresseur d’un pauvre peuple opprimé, sans défense, menacé d’être expulsé de sa terre.

Or la réalité est tout autre.

L’objectif du Hamas, branche armée des Frères musulmans, est non seulement de détruire Israël, mais également d’éradiquer tous les Juifs de la surface de la terre. Son rêve est de remplacer la seule démocratie du Moyen Orient par un état islamique régi par la charia.

Or nos médias ont tendance à inverser la réalité et à décrire le Hamas comme une organisation, forcée de recourir à la violence, en réaction à l’agression israélienne, peu importe si le Hamas est l’agresseur et commet délibérément des crimes de guerre, non seulement contre Israël, mais également envers ses propres citoyens.

Le Hamas a compris que les médias demander de quoi livrer une guerre médiatique contre Israël. Il a vite compris que les médias sont le porte parole idéal : docile, qui ne se pose pas de question et demande des images atroces pour diaboliser Israël, et il les lui fournit. Vu la montée de l’antisémitisme et de la détestation d’Israël à l’échelle planétaire qui résulte de ces campagnes médiatiques, Hamas aurait raison de se priver d’un si puissant allié.

Les mensonges du Hamas constituent une arme politique diaboliquement efficace entre les mains des médias, car il n’est pas difficile de tuer la vérité, il suffit de présenter le mensonge aux journal télévisé, et, comme l’écrivait l’idole des Palestiniens dans Mein Kampf :

« Un mensonge répété dix fois reste un mensonge ; répété dix mille fois il devient une vérité. » – Adolf Hitler

RunaKhan-300x200

Une musulmane britannique: “Mes soeurs, si vous aimez vos fils, vos maris, vos frères, prouvez-le en les envoyant se battre pour Allah. »

Germanykillyouagain-300x200

Toronto: manifestation pro- palestinienne : “Vous les Juifs, retournez en Allemagne, là ils peuvent à nouveau vous tuer. »

Demonstrators shout slogans during an anti-Israel protest in front of the foreign ministry in Madrid

Le retour de l’Espagne musulmane: manifestation de haine anti-juive avec des célébrités dhimmies, dont Penelope Cruz et Javier Bardem.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

Sources :

Hamas TV: Dead Gaza civilians privileged to have died this way.

Every Muslim mother ‘must nurse her children on hatred of the sons of Zion’, by Itamar Marcus and Nan Jacques Zilberdik

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

12
0
Merci de nous apporter votre commentairex