Publié par Dreuz Info le 24 août 2014

debre-birhan-selassie-church02
A Gondar, en Ethiopie, l’intérieur de l’église Debré Birhan Selassié (église de la trinité) est décorée d’une magnifique iconographie.

5662754386_a5ce41cbd9_z

L’une d’elle représente le prophète de l’islam, Mohammed, enchaîné sur un chameau tiré par le diable, et qui l’emmène en enfer.

SONY DSC
Mohammed enchaîné sur un chameau et tiré par le diable

Cette représentation peut surprendre.

Cependant, selon Muhammad Ibn Jarīr Ibn Yazīd al-Imām Abū Jaʿfar, un historien et exégète du Coran né en 839 au Tabaristan, Satan aurait tenté – avec succès – de dicter des enseignements hérétiques à Mohammed, à La Mecque.

Mohammed y a en effet prononcé des “versets sataniques”, recommandant qu’on rendît un culte à des déesses préislamiques surnommées les « filles d’Allah » : al-Lat, al-`Uzzâ, et Manât.

Bien que les versets en questions furent ensuite “annulés”, plusieurs parties “embarrassantes” du coran (versets de la sourate de l’étoile) semblent confirmer que Mohammed était un envoyé de Satan, notamment les versets 53:19-20, 17:73-75, 22:52-53, le plus célèbre disant : “L’ange Gabriel vint visiter l’apostat [Mohamed], et lui dit : “qu’as tu fait Mohammed ? Tu as lu à ces gens quelque chose que je ne t’ai pas transmis d’Allah…”

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ibn Warraq (un nom emprunté aux premiers sceptiques de l’islam du 9e siècle), fondateur de l’institut pour la sécularisation de l’islam, met en garde : « quelle foi pourrions avoir en un homme qui peut être aussi facilement corrompu par l’esprit du mal ? Comment pouvons-nous être sûrs que d’autres passages ne sont pas inspirés par le diable ? »

Car Ibn Jarīr Ibn Yazīd est formel : Satan a bien contraint Mohammed à réciter ces deux versets.

Si donc, pour les musulmans, Mohammed, en tant que messager d’Allah, ne peut commettre aucune erreur, alors les versets sataniques qu’il a récité ne sont pas le fait d’une erreur.

Les Chrétiens décapités, pendus de Mosoul, les Yazidis enterrés vivants il y a 10 jours, les enfants dont les têtes ont été plantées au bout d’une pique au nom d’Allah, n’apporteront certainement pas un démenti.

Je fais fausse route….

L’absence totale de condamnations (sans parler de manifestation) par les musulmans modérés, des Chrétiens décapités et pendus à Mosoul, de Yazidis enterrés vivants, d’enfants dont les têtes ont été plantées au bout d’une pique au nom d’Allah, n’apporte pas la preuve que Mohammed et sa religion ne sont pas les envoyés du diable.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Remi Villegard pour Dreuz.info.

Source de la photo : https://www.flickr.com/photos/jerometaylor/5662754386/in/photostream/

Source en arabe: http://www.almeshkat.net/books/open.php?book=416&cat=61

Source en anglais: http://www.archive.org/details/IbnIshaq-SiratRasulAllah-translatorA.Guillaume

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

47
0
Merci de nous apporter votre commentairex