Publié par Jean-Patrick Grumberg le 7 août 2014

infographic-afghanchildren

Soldats français en Afghanistan. L’armée française rase un village entier de civils innocents avec femmes et enfants pour tuer une poignée d’insurgés talibans. (plus de 10,000 civils afghans innocents seront tués durant le conflit avant le retrait de la France en 2012, chiffres de l’ONU.)

En d’autres occasions, la France paiera 40 000 dollars de « réparation » pour avoir par erreur, dans la province de Kapisa, bombardé des dizaines d’enfants, sans qu’aucune des nobles consciences de gauche ne réagisse.

Dans ces conflits, il s’agissait, comme au Mali, comme en Centrafique, de guerres qui ne menaçaient par la France. Contrairement aux arabes de Gaza qui ont démocratiquement élu un gouvernement qui s’est engagé, dans sa charte, à rayer Israël des cartes.

Aucun média français n’a interviewé les afghans comme ils le font avec les arabes palestiniens de Gaza.

Aucun média français n’a jamais fait le décompte précis des victimes civiles afghanes comme ils le font avec les arabes de Gaza.

Aucun média français n’a montré en boucle les images de civils et d’enfants massacrés, ensanglantés, pleurant leurs pertes comme ils le font avec les arabes de Gaza.

Aucun intellectuel français n’a signé de lettre ouverte pour dénoncer un massacre comme ils le font avec les arabes de Gaza.

Aucune télévision n’a organisé presque quotidiennement des débats pour discuter la situation dramatique des civils afghans comme ils le font pour les arabes de Gaza.

Lauren Fabius, ni aucun ministre, député, sénateur, n’a parlé de carnage, ne s’est déclaré horrifié, par les « massacres de civils innocents » comme il l’a fait pour les arabes de Gaza.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et le pire : aucun musulman n’a manifesté dans les rues de Paris, ni ailleurs en France, pour dénoncer le massacre de leurs « frères » (d’ailleurs les organisations d’extrême gauche n’ont pas non plus affiché la moindre compassion pour le peuple afghan.)

Leur état de perversion mentale et de délabrement moral, de perte des repères des droits de l’homme aussi élémentaires que l’égalité entre les êtres humains, ont atteint un tel point de décomposition qu’ils ne sont en rien gênés par ce « deux poids deux mesures » extrême.

Et donc : dans le même souffle où la France et l’OTAN se donnent le droit, et voient ce droit naturellement reconnu par les médias, à des victimes civiles collatérales d’une guerre qui ne les menace pas, ils le refusent sans la plus petite hésitation à Israël.

Et vous voulez qu’on les croit ? Qu’on s’attendrisse sur ces clowns aux maquillages usés, fatigués par des tours qui ne font plus rire que les imbéciles heureux ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

14
0
Merci de nous apporter votre commentairex