Publié par Jean-Patrick Grumberg le 11 août 2014

antiisrael

Cette fois, l’ONU a fait très fort !

Une commission d’enquête a été mise en place par une résolution du Conseil des Droits de l’homme du 23 juillet pour enquêter sur des violations du droit international humanitaire dans les opérations militaires israéliennes à Gaza, et identifier les responsables en vue de les poursuivre.

Ce qui est fort pratique pour nous journalistes honnêtes, c’est que les conclusions de la commission – qui n’a pas encore commencé ses travaux – sont déjà connues et nous pouvons déjà les publier.

Car dans son communiqué, Baudelaire Ndong Ella, le président du Conseil des droits de l’homme (où siègent des états génocidaires, qui pratiquent l’apartheid, la discrimination entre les femmes et la pendaison des homosexuels) a annoncé la nomination des membres de la commission d’enquête :

• Amal Alameddine (ou Alamuddin), fiancée libanaise britannique de George Clooney (les Libanais qui se rendent en Israël sont poursuivis pour haute trahison), auteure d’un livre anti-israélien et pro-palestinien (The Special Tribunal for Lebanon: Law and Practice), membre d’une famille très anti-israélienne, et anti-israélienne elle-même, selon Debbie Schlussel, une proche de la famille. Alamuddin est juriste internationale, elle a travaillé à la Cour Internationale de Justice en 2004, et comme conseillère pour le procureur du Tribunal spécial pour le Liban.

• Doudou Diène (Sénégal), porte-parole de l’islam politique, rapporteur d’une commission de l’ONU qui vise à punir le blasphème contre l’islam, et ancien rapporteur spécial de l’Onu,

• William Schabas (Canada), pro-iranien, militant radical anti-israélien, membre du Tribunal de la honte, le sinistre tribunal Russell pour la Palestine, expert auprès de la commission de l’ONU d’avril 2014 destinée à intensifier les campagnes de BDS (Boycott désinvestissement sanction) contre Israël, membre actif du lobby qui mène une guerre juridique contre Israël pour la trainer devant la Cour pénale internationale, et enseignant en droit international à Londres.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dans le langage de vos médias et des experts comme Pascal Boniface, cela s’appelle une commission neutre et indépendante.

Ces mêmes médias qui ont inventé les « roquettes crimes de guerre » lorsqu’elles sont tirées par Israël et atteignent des civils, et les « roquettes de résistance », quand le Hamas tire sur les civils israéliens.

Bien entendu, la quasi totalité des citoyens ne savent rien de tout cela. Les médias eux, oui. Et ils se garderont bien de le mentionner, cela fait partie de la nouvelle déontologie du journalisme.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

PS La résolution du Conseil des Droits de l’homme a été déposée par les Palestiniens et a été adoptée par 29 voix pour, 1 voix contre (les Etats-Unis) et 17 abstentions, lors d’une session extraordinaire du Conseil demandée par les pays arabes, soutenue par la Russie, pour exiger le respect du « droit international dans les territoires palestiniens occupés », mais pas le respect du droit international par le Hamas.

La Commission rendra son rapport écrit en mars 2015.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

10
0
Merci de nous apporter votre commentairex