Publié par Joseph Cuesta le 4 septembre 2014

EVAM_BEX , 22.6.11

Attendue depuis longtemps, la révision de la loi sur l’asile récemment approuvée en Suisse par le Conseil fédéral est naïve et elle enjolive la situation réelle. L’objectif de cette réforme devrait être de réduire des procédures beaucoup trop longues. En parlant pompeusement de « restructurations du secteur de l’asile », la conseillère fédérale suisse Simonetta Sommaruga annonce pour la ixième fois vouloir régler les problèmes énormes que connaît le domaine de l’asile en Suisse.

Or, il paraît peu probable que les objectifs visés, à savoir l’accélération des procédures et la création de 5000 places d’accueil fédérales, puissent être atteints. Une chose est cependant certaine : les droits des requérants d’asile seront une fois de plus renforcés avec la consultation et l’assistance juridiques gratuites ; et parallèlement, l’industrie de l’asile sera encore une fois gonflée et les coûts augmenteront massivement (pour lire la suite cliquez sur : http://www.lesobservateurs.ch/2014/09/04/asile-3/).

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz