Quantcast
Publié par Joseph Cuesta le 5 septembre 2014

Suisse-OSCE

Le président de la Confédération Helvétique, en clair, la Suisse, qui est aussi président en exercice de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), Didier Burkhalter, s’est exprimé ce vendredi 5 septembre 2014 à quelques heures seulement de l’annonce attendue d’un cessez-le-feu pour l’est de l’Ukraine. Dans son discours, le président de l’OSCE a insisté sur le fait qu’un retour à la stabilité en Ukraine et en Europe ne peut être effectif qu’avec le concours de la Russie, et non contre la Russie. Il a souligné que les sanctions appliquées de part et d’autre ne peuvent être prises au détriment des efforts diplomatiques.

Didier Burkhalter a résumé les trois priorités qui animent l’OSCE actuellement, au regard des derniers événements en Ukraine. Premièrement, l’OSCE doit continuer de participer activement aux efforts en faveur d’un cessez-le-feu sur le terrain par le biais d’un processus politique, en favorisant le dialogue entre les présidents russe Vladimir Poutine et ukrainien Petro Porochenko.

Deuxièmement, l’OSCE veut étendre les activités de sa mission d’observation dans l’est de l’Ukraine et les adapter à l’évolution du conflit, en recrutant davantage de spécialistes pour donner davantage de chances à l’établissement d’un cessez-le-feu et pour contrôler les frontières. Actuellement, 233 observateurs de l’OSCE sont déployés sur place. L’emploi futur de quatre avions drones ainsi que la mise en place de deux stations de contrôle sur le terrain font ainsi partie des priorités de l’OSCE. Didier Burkhalter en appelle à la communauté internationale pour fournir l’assistance et l’expertise nécessaires.

Troisièmement, l’OSCE souhaite apporter son concours à la «réconciliation, à la reconstruction et aux réformes» en Ukraine. Il estime par ailleurs que le fossé croissant entre la Russie et l’Occident doit obliger les dirigeants du Continent à repenser la sécurité de l’Europe. Selon lui, l’OSCE est la plate-forme idéale pour le faire.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz