Publié par Jean-Patrick Grumberg le 27 septembre 2014

Le 26 septembre, quelques rares musulmans se sont réunis devant la Grande mosquée de Paris pour dénoncer la barbarie de leurs coreligionnaires, après la nouvelle décapitation d’un chrétien, le français Hervé Gourdel (les musulmans ne font aucune distinction entre les chrétiens et les athées : ils sont tous des mécréants).

Comparé aux 30 000 qui défilaient lors des manifestations de juillet en soutien aux terroristes du Hamas, certains en hurlant mort aux juifs, d’autres avec les drapeaux de l’Etat islamique, la présence d’une poignée d’entre eux à la Grande mosquée ne surprend pas. Pourtant, les médias n’ont pas eu honte de fabriquer une histoire à dormir debout que nous devons ici corriger par des faits hélas pour eux indestructibles.

manifestants-l-un-portant-une-replique-d-une-roquette-et-l-autre-brandissant-un-drapeau-palestin 13 juillet
Manifestation pro Hamas 13 juillet Paris

• 13 juillet, Paris, des hordes musulmanes hurlant mort aux juifs tentent de faire un pogrom dans deux synagogues. Elles sont arrêtées par la LDJ et les CRS. Des drapeaux de l’État islamique sont remarqués par les médias. Les musulmans chantent “Allah ouh Akbar” (Allah est le plus grand).

Manifestation pro Hamas 13 juillet
Manifestation pro Hamas 13 juillet

Bernard Cazeneuve, déclare que « la république n’est pas compatible avec la haine. La République n’est pas compatible avec la xénophobie, l’antisémitisme ne peut pas parler une seconde fois.»

Youssef Boussoumah des Indigènes de la République, affirme que les islamistes ne représentent qu’une quarantaine de personnes «ultra-minoritaires.»

• 19 juillet, Paris Barbès : 30 000 manifestants pro-Hamas. Pour montrer leur attachement à “une paix juste et durable”, le quartier est ravagé par les manifestants. Les médias ne relèvent pas.

Manifestation pro Hamas Barbès 19 juillet
Manifestation pro Hamas Barbès 19 juillet

Selon Marine Turchi, de Mediapart, les débordements sont le fait de marginaux, des jeunes dépolitisés, distincts des milieux historiques de la cause palestinienne, et désireux d’en découdre…”

20 juillet, Sarcelles : les manifestants brûlent plusieurs commerces juifs. La LDJ protège la synagogue contre un pogrom.

4016647_epicerie-new

Le lendemain, Manuel Valls martelle : « Ce qui s’est passé à Sarcelles est intolérable, s’attaquer à une synagogue à une épicerie kasher, c’est tout simplement de l’antisémitisme, du racisme … rien en France ne peut justifier la violence, rien ne peut justifier qu’on s’en prenne à des synagogues, à des épiceries, des magasins, des institutions juives»

Venez nombreux équipés de matraques, descente au quartier juif de Sarcelles

Bernard Cazeneuve, le ministre de l’intérieur, lit en direct un tract appelant à la violence: «Venez équipés de mortiers, d’extincteurs, de matraques… Venez nombreux, descente au quartier juif de Sarcelles.»

Le député PS Alexis Bachelay parle “d’une minorité malveillante, comme il en existe d’ailleurs et malheureusement dans de nombreuses manifestations”

Le Monde désamorce et attribue les dégradations à la rage provoquée par “l’interdiction de centaines de sympathisants propalestiniens.”

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

23 juillet 2014 : manifestation anti-israélienne à Paris : 30 000 personnes.

Drapeau de l'Etat islamique

Des manifestants brandissent des drapeaux de l’Etat Islamique. En réponse aux appels au génocide, le premier ministre Manuel Valls condamne la montée en puissance d’un « nouvel antisémitisme »

Les médias parlent de “petits groupes radicaux et extrémistes”.

26 juillet : place de la Bastille, 5 000 personnes expriment leur soutien au Hamas.

Manifestation pro Hamas 26 juillet

Le rassemblement, comme la semaine précédente, dégénère. Des insultes antisémites fusent. On hurle mort aux juifs sur le pavé parisien. Comme pendant la seconde guerre mondiale.

Valls ne laissera pas « le conflit israélo-palestinien s'importer en France - Bastille

Les grands médias, coincés par internet, ne peuvent nier la présence de croix gammées, de drapeaux israéliens brûlés, de slogans antisémites, et de « quenelles”, symbole nazi inversé.

Mais ils déclarent qu’il s’agit de « jeunes souvent paumés, en colère contre la République, et qui veulent parfois régler des comptes avec la LDJ [Ligue de défense juive]” (France info)

26 septembre, les musulmans de France sont invités à manifester contre la barbarie de l’islam et en hommage à Hervé Gourdel : il y aura environ 100 personnes, (et pas que des musulmans).

26 septembre devant la mosquée
26 septembre devant la mosquée : des plans très rapprochés pour cacher le faible nombre

Les médias affirment que LES “musulmans de France” ont dit halte à la barbarie. Les photographes prennent des images en plan TRES rapprochés pour cacher la réalité.

rassemblement-devant-la-grande-mosquee-de-paris-le-25-septembre-2014-pour-dire-non-au-terrorisme-et-rendre-hommage-a-herve-gourdel_5101184

Le Parisien annonce que LES musulmans (et non pas DES musulmans) se sont retrouvés devant la Grande mosquée de Paris.

4495121_6_d1bf_rassemblement-en-hommage-a-herve-gourdel_cef6193db7e8040caeb31efa2fa03d1b
Heureusement que les Français grossissent le nombre

Le bilan est donc le suivant :

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size=“15px »] 30 000 manifestants Pro Hamas, ce sont des “petits groupes radicaux et extrémistes”

[gdl_icon type= »icon-arrow-right » color= »#FF0000″ size=“15px »]100 musulmans contre la barbarie, c’est la majorité des musulmans modérés de France.

Vous n’avez pas l’impression que les médias vous prennent pour des débiles ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

30
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz