Publié par Dreuz Info le 8 septembre 2014

islamistes-canadiens

Les députés canadiens devraient se pencher de toute urgence sur les islamistes canadiens impliqués dans des groupes terroristes qui reviennent au pays, estime Wayne Easter, porte-parole en matière de sécurité publique. Dans une motion présentée au Comité permanent de la sécurité publique et nationale de la Chambre des communes, Wayne Easter réclame des audiences sur les possibles menaces que représentent les Canadiens qui vont se battre à l’étranger dans des organisations terroristes comme l’État islamique.

La motion demande que le comité entende entre autres le ministre de la Sécurité publique Steven Blaney, les autorités des services de renseignement et des représentants de la Gendarmerie royale du Canada (GRC). Selon un rapport du gouvernement fédéral, au moins 130 individus ayant des liens avec le Canada participeraient à des activités terroristes dans d’autres pays. Environ 80 d’entre eux seraient revenus au Canada depuis.

Le directeur du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), Michel Coulombe, avait déclaré devant un comité du Sénat que les islamistes canadiens qui se battent à l’étranger sont impliqués notamment dans des activités paramilitaires et de formation sur les armes. Certains d’entre eux offrent aussi de l’assistance logistique.

Le porte-parole du ministre Blaney a indiqué que celui-ci accueille favorablement l’invitation à témoigner devant le comité. Il a rappelé que le gouvernement canadien avait adopté récemment un plan de lutte contre le terrorisme, en plus de retirer la citoyenneté canadienne à tout individu qui participe à des activités terroristes.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

0
Merci de nous apporter votre commentairex