Publié par Michel Garroté le 18 septembre 2014

Poutine-1

Le quotidien allemand Süddeutsche Zeitung affirme que Poutine a récemment déclaré au président ukrainien Petro Porochenko : « Si je le voulais, les troupes russes pourraient arriver en deux jours, non seulement à Kiev, mais aussi à Riga, Vilnius, Tallinn, Varsovie et Bucarest » Le journal a obtenu accès à des documents internes à l’Union européenne qui contiennent ces propos, qui ont été rapportés à José Manuel Barroso, par Porochenko, lors de la visite du président de la Commission européenne, le 12 septembre, à Kiev.

« Je ne commente pas les signes d’une psychose collective », a déclaré Dmitri Peskov, le porte-parole de Vladimir Poutine. La Commission européenne a elle déclaré qu’elle n’avait pas l’intention de « mener sa diplomatie dans les médias » ni de « commenter des extraits de conversations confidentielles ». La Süddeutsche Zeitung rappelle que l’Europe est divisée sur le cas russe, plusieurs pays très dépendants de leurs liens économiques avec Moscou freinant des quatre fers sur le dossier des sanctions.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex