Publié par Magali Marc le 28 septembre 2014

islamic_state.jpg.size.xxlarge.promo

Retrait des passeports canadiens aux djihadistes ? Le Devoir dénonce l’arbitraire du gouvernement Harper

Le ministre canadien de l’Immigration, Chris Alexander a annoncé, le 20 septembre dernier, que le Canada a commencé à révoquer les passeports des djihadistes canadiens partis se joindre à l’EIIL. Sans passeport ces djihadistes ne pourront pas revenir au pays ; ce qui est bien dommage, car au moins l’un d’entre eux, «Mohamed Ali», originaire de Mississauga en Ontario, pourrait nous expliquer comment on joue au foot avec des têtes de cadavres. Cela semble passionnant.

De plus, certains Canadiens qui avaient l’intention de se joindre au djihad islamique en Syrie ou en Irak, ont aussi perdu leur droit à un passeport canadien.

Les réformes de la loi sur la citoyenneté, adoptées en juin dernier par le gouvernement Harper, vont permettre au ministre de retirer la nationalité canadienne à des binationaux accusés d’activités terroristes.

Il n’en fallait pas plus pour que Le Devoir se mette en frais de crier à l’arbitraire, voire à la dictature.

«Ottawa adopte une mesure arbitraire, Les passeports de Canadiens soupçonnés d’activités terroristes seront révoqués» nous annonce-t-on dans Le Devoir du 23 septembre.

Horreur et malédiction !

Indignée, la correspondante parlementaire à Ottawa pour ce journal, Marie Vastel, s’est empressée de trouver un droit-de-l’hommiste complaisant en la personne de Lorne Waldman, directeur de l’Association canadienne des avocats en droit des réfugiés, lequel se dit inquiet que les agences de sécurité canadiennes se basent sur des informations secrètes pour priver des citoyens canadiens de leur droit à un passeport.

Tout ça par la faute de ce va-t-en-guerre de Stephen Harper qui veut, en plus, engager le Canada dans une intervention militaire en Irak.

Harper insiste pour se mêler de ce qui ne le regarde pas alors, qu’Abou Mohammed al-Adnani, porte-parole de l’EILL – qui lui voit à ses affaires – a lancé un appel aux musulmans, les sommant de tuer tout citoyen des pays lui faisant la guerre en ces termes :

«Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout […] citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l’État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n’importe quelle manière»

Donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

C’est clair, les terroristes islamistes ne lorgneraient pas vers le Canada si le Premier Ministre canadien s’occupait de ses oignons !

Les gauchistes préfèrent que les terroristes djihadistes conservent les passeports afin de revenir au pays

Les Gauchistes-droit-de-l’hommistes honnissent les décisions arbitraires de Harper. Ils préfèrent que les terroristes djihadistes conservent les passeports canadiens auxquels ils ont droit, afin de revenir au pays. De quel droit le ministre Alexander présume t-il qu’ils entreprendraient d’assassiner des Canadiens ? S’ils veulent revenir, c’est parce que les spécialités culinaires canadiennes leur manquent : saumon fumé à l’érable, poutine, tourtières au gibier confectionnées par leurs grands-mères, etc. Ce sont des mets introuvables en Irak et en Syrie.

Après tout, le chef du parti Libéral, le jeune Justin Trudeau (fils de l’ancien premier ministre Pierre Elliot Trudeau) y est allé de son habituelle réflexion droit-de-l’hommiste selon laquelle on devrait chercher les sources profondes de l’engagement terroriste (mais surtout en évitant d’examiner le contenu du coran), et y remédier pacifiquement (il avait dit la même chose lors de l’attentat à la bombe au Marathon de Boston.)

Autrement dit, si les Canadiens se montraient compatissants et compréhensifs envers les terroristes, ils n’auraient pas de problème !

Et ça veut devenir premier ministre du Canada !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous