Quantcast
FLASH
[23/04/2019] #Wisconsin : une arabo-israelienne admet avoir planifié des attaques terroristes aux États-Unis  |  Lourdes : Un homme tire des coups de feu et se retranche dans une maison, le RAID sur place  |  [22/04/2019] Qui en doutait ? Les attentats au Sri Lanka revendiqués par un mouvement local de la religion de paix d’amour et de tolérance, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ)  |  Effet Trump : Le secrétaire d’État Mike Pompeo annoncera qu’à compter du 2 mai, le département d’État n’accordera plus de dispense de sanctions à aucun pays qui importe actuellement du pétrole iranien  |  [21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Hildegard von Hessen am Rhein le 1 octobre 2014

Mosque Koln

Nous apprenons par le site Allemand Politically Incorrect, qui lutte contre l’islamisation de l’Allemagne, que la région de NRW (Nord-Rhein Westphalen), cette riche région Rhénane d’où est issu le capitalisme Rhénan, et dont la ville la plus connue pour sa cathédrale majestueuse – dans laquelle je fus baptisée – est Cologne, la région NRW donc, serait en passe de basculer vers une majorité musulmane.

Mon ami, le grand écrivain Allemand, rescapé de l’holocauste et conscience de l’Allemagne, Ralph Giordano, ne cesse de me le dire. Il réside à Cologne.

Mon coeur se serre au souvenir de mon enfance et de ma jeunesse. J’ai encore connu Cologne sous les ruines de la seconde guerre mondiale … Comment ont-ils pu en arriver là ?

Désormais, il existerait une vraie menace sur l’armée Allemande, puisque les islamistes pourraient conquérir ce territoire au centre de la République Fédérale. La menace est réelle.

Et voici ce qui est très sérieusement avancé, de ce qui pourrait se passer et que nous ferions bien de prendre comme avertissement pour chez nous, ici, en France. Ce qui est avancé est bel et bien la conséquence du nazisme, plaie béante jamais fermée en Allemagne et qui a engendré un peuple mou et lobotomisé par des médias de gauche. Ils pourraient même faire sauter l’immense cathédrale, comme ils le firent avec les Bouddahs de Bahmian et autres témoins de civilisations étrangères à l’islam. Ou alors la transformer en mosquée.

Réveillez vous, Révoltez vous !

On aimerait entendre les partis politiques, aveugles sur une telle situation qui n’a rien à voir avec une fiction. Mais, ils nous répliqueront que « ça n’a rien à voir avec l’islam. » Cela devrait être un sujet pour le spécialiste de l’école de guerre que fut Chauprade. Nous ne pouvons pas faire confiance à Marine le Pen, qui courtise l’islam en ne le nommant pas. Ses premières prises de positions courageuses ont fait pschitt! Ce qui signifie que notre destin est entre nos seules mains.

Hildegard von Hessen am Rhein

1/ L’ARMEMENT

La première réflexion que nous pourrions avoir est : que les occupants islamiques n’ont aucune chance avec leurs couteaux et leurs pistolets, face à notre puissante armée membre de l’OTAN.

Attention ! Les guerres ont toujours des dynamiques diverses et, en temps de guerre, les armes n’ont jamais manqué. Il est de notoriété publique que le Kosovo est non seulement une plaque tournante de la drogue, mais aussi d’un marché d’armement en direction de l’Europe de l’ouest en développement constant. Ce qui procure des fonds aux islamistes locaux. Ce ne sera donc pas un problème, pour les islamistes qui se trouvent sur le territoire de NRW, de s’armer.

A quoi serviraient les tanks de l’armée contre une guérilla urbaine ? Tant que l’autre côté est armé de Kalachnikovs ? Les tanks devraient-ils détruire un immobilier d’une valeur de milliards d’euros ?

2/ TACTIQUE

La tactique classique de la guérilla c’est: « hit and run », « tirer et fuir ».

Avec ça, on peut démoraliser n’importe quelle armée, car cela signifie qu’elle ne devra opérer qu’en mode défensif. Les islamistes auraient toujours l’avantage du temps, en procédant par des attaques de démoralisation sur les postes de police et les casernes du territoire de la Ruhr. Cet avantage temps, les islamistes le mettront à profit pour ensuite se dissimuler parmi la population civile qui serait devenue entre temps majoritairement musulmane. L’armée devra alors fouiller maison par maison, appartement par appartement. Ce qui fournirait des images de ménagères musulmanes hurlantes, gémissantes. Une opportunité qui fournirait à la gauche et l’extrême gauche allemande de tomber à bras raccourcis sur l’armée, et lui reprocher d’agir sans aucune mesure. Une guérilla en NRW par la tactique du « tirer et fuir », pourrait tenir l’armée en haleine durant des années sans qu’elle ne puisse obtenir de résultats significatifs.

3/ LE TEMPS

Le temps jouerait de toutes les façons en faveur des islamistes. Car plus long sera le jeu du chat et de la souris avec l’armée, plus la lassitude de la guerre s’installera. Le public se lasserait également manipulé par les informations à la télé. L’opinion ferait alors pression pour que l’on trouve une « solution pacifique ». En particulier, catholiques et protestants, au nom de la « paix », pousseraient de manière véhémente à la fondation d’un état islamique en Allemagne. La guérilla islamique n’aurait même plus besoin de combattre pour sa victoire. Elle devra tout simplement laisser faire le temps pour que la lassitude de guerre s’installe profondément dans l’esprit des faiseurs d’opinions politiques et religieux de la République Fédérale, lesquels, de guerre lasse, finiront par établir un état islamique en NRW.

4/ DEGRÉ D’ORGANISATION

Comme argument contre une victoire éventuelle de la guérilla islamique, l’on pourrait croire à une meilleure formation et organisation de l’armée, face à des groupes de combat islamiques composés d’associations bénévoles peu entrainées.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Erreur !

Tout d’abord, l’armée Allemande, de nos jours, et cela depuis longtemps, ne peut plus être prise au sérieux. Il y a un manque de lien émotionnel entre l’exécutif politique et les soldats, ainsi qu’un manque de discipline à tous les échelons. Il est en outre souligné qu’à cause de la régression de la natalité de la population allemande, l’armée sera composée de musulmans. Les islamistes infiltreront ainsi l’armée, et ces derniers ne se retourneront jamais contre leurs coreligionnaires. Et c’est avec certitude que l’on peut avancer que des contingents entiers se rallieront avec armes aux islamistes. Ce qui viendra confirmer les prophéties des cercles conservateurs, d’une guerre civile avec tout ce que cela comportera de cruautés. Bonjour la Syrie !

Donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

5/ L’ESPRIT DE COMBAT

Dans son ouvrage De la guerre*, Carl von Clausewitz souligne avec justesse la signification essentielle du combat et de la volonté de vaincre. La volonté de vaincre se trouvera avec certitude du côté de la guérilla islamique. Côté de l’armée, la volonté d’engagement manque cruellement.

Pour quelle raison combattrait donc l’armée en NRW ?

Pour l’Allemagne ? Quelle Allemagne, si la majorité en NRW devient musulmane ?

Pour la liberté ? Etant donné que l’islam écarte toute liberté !

D’ailleurs pour quelle liberté ? La liberté des musulmans ? Ou alors la liberté des derniers Allemands qui se trouvent encore à Cologne ou Düsseldorf ?

Ces derniers Allemands, ne pourraient-ils pas avoir le bon goût de faire leurs affaires et de partir comme à Mossoul ? Ce serait tellement plus paisible ! Bien évidemment, une telle guerre pour le pouvoir en NRW ne doit pas aboutir à un tel résultat à cause d’une Allemagne qui se déconstruit. Cependant, cette guerre n’est pas à éluder, à l’observation de toutes les violences sanglantes générées par les tenants de l’islam et de ses exigences à l’établissement d’un état islamique. En conclusion d’une observation rationnelle de la situation, il n’est pas exclu que l’armée gagne une telle guerre. Les chances pour les musulmans radicaux de vaincre sont très probables, s’ils arrivent à faire durer cette guerre durant des années.

Et, comme les islamistes, en Allemagne, ne sont pas des imbéciles, l’on peut supposer avec certitude qu’ils ont pensé à tout cela. En revanche, il n’y a aucun espoir que l’on réfléchisse à cette situation au sein du Ministère de la Défense, pour cause d’interdiction de penser.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © et traduction Hildegard von Hessen am Rhein pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :