Quantcast
FLASH
[21/06/2019] Reuters: L’Iran a reçu un message de #Trump via Oman durant la nuit, l’avertissant d’une attaque imminente contre l’Iran, selon des responsables du gouvernement iranien  |  [20/06/2019] #Trump affirme que ceux qui ont détruit un drone américain au Moyen Orient ne l’ont pas fait intentionnellement et que l’Iran n’est pas impliqué  |  9 terroristes recherchés, arrêtés en Judée et Samarie  |  [19/06/2019] Les médias disent que les électeurs Républicains ont perdu leur enthousiasme, alors ils cachent que Trump a reçu 24,8 millions $ de dons en 24 h!  |  Les islamistes ne se reposent jamais : nouvelle tuerie dans des villages du centre du Mali, 38 morts et de nombreux blessés  |  [18/06/2019] Guerre de propagande. La Russie met en garde les Etats-Unis contre une tentative de « provoquer la guerre » avec l’Iran  |  Les partisans de Trump font la queue depuis 40 heures pour assister au lancement de sa campagne de réélection – contre 2000 personnes pour le meeting de Joe Biden  |  #Allemagne (Prenzlauer Berg), encore un incident antisémite : un homme non identifié par les médias a insulté et craché sur un #juif portant une kippa  |  Le Bureau de la sécurité diplomatique a cité 15 fonctionnaires pour avoir mal manipulé des informations classifiées concernant le scandale des emails d’Hillary Clinton. L’examen interne est en cours  |  [17/06/2019] Les partisans de #Trump commencent à faire la queue près de deux jours avant le coup d’envoi de la campagne de réélection massive d’Orlando, mardi soir  |  [16/06/2019] Dr Michael Evans (conférence Jerusalem Post – New-York): « Le président Trump est plus sioniste que beaucoup de juifs américains de gauche »  |  Dr Michael Evans : « la gauche tue l’âme, les terroristes tuent le corps »  |  [12/06/2019] Yemen : les rebelles attaquent un aéroport saoudien, 26 blessés  |  Hong Kong: la manifestation vire à l’affrontement avec la police  |  [11/06/2019] L’Alabama signe un projet de loi qui exige qu’une personne coupable d’infraction sexuelle avec une mineure de moins de 13 ans subisse une castration chimique avant d’être libérée de prison  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 2 octobre 2014

621

Cet article a été rédigé avant que le référendum ne soit bloqué par la Cour constitutionnelle à la demande du gouvernement espagnol, même si la majorité des Catalans souhaite que le vote ait lieu.

Si la Cour constitutionnelle devait maintenir la suspension du référendum, le gouvernement catalan pourrait alors chercher un autre moyen pour permettre au vote de se dérouler, malgré l’interdiction de Madrid.


J’ai trouvé cet article très éclairant sur la façon, dont les partis politiques se servent de l’électorat musulman, même majoritairement salafiste, comme c’est le cas en Catalogne, la région la plus islamisée d’Espagne, pour obtenir le pouvoir, en promettant, en échange, la construction d’une méga-mosquée financée par le Qatar, et sur la manière, dont les Musulmans se servent des partis politiques pour accéder un jour au pouvoir et instaurer l’islam.

Existe-t-il un seul parti politique dont l’unique idéal soit tout simplement de servir le peuple et non ses propres intérêts et ambitions personnelles ? Cela relève sans doute de l’utopie, car pour arriver au pouvoir, même la trahison devient légitime.

– Rosaly

L’émir du Qatar a offert 2,2 milliards d’euros pour racheter « la Monumental » (les arènes de Barcelone) et la transformer en une méga mosquée pouvant accueillir plus de 40.000 fidèles. La Catalogne est la région d’Espagne qui compte le plus de musulmans, environ 465.000, aucune mosquée digne de ce nom, n’y existe, contrairement à Madrid, Valence ou Marbella, nettement moins islamisées.

Selon les leaders musulmans de la région autonome de Catalogne, des membres importants du parti CiU (Convergència i Unió), une fédération de partis politiques catalans de centre-droit, leur auraient promis une méga-mosquée s’ils soutenaient le référendum du 9 novembre prochain pour l’indépendance de la Catalogne.

Le parti CiU cherche à obtenir les voix d’environ 100.000 musulmans de la région habilités à voter.

La méga-mosquée dont il est question représente un projet de 2.2 milliards d’euros. Il s’agirait de transformer les arènes de Barcelone en une mosquée gigantesque, la troisième par la taille après la Mecque et Médine en Arabie saoudite.

Pour réaliser ce projet pharaonique, l’Emir du Qatar serait prêt à acheter La Monumental et à prendre à sa charge tous les frais associés à sa transformation en une mosquée. Ce projet s’étalerait sur une durée de 5 ans et s’achèverait en 2020.

La mosquée pourrait abriter 40.000 fidèles à l’intérieur et 80.000 à l’extérieur.

Ce complexe inclurait un centre d’étude coranique, une librairie, une salle de conférence et un musée de l’art et de l’histoire islamique. Sans oublier un centre de recherche sur l’histoire d’Al Andalus, le terme arabe pour désigner les régions d’Espagne, du Portugal et de France qui furent occupées par les conquérants musulmans, aussi connus sous le nom de Maures, de 711 à 1492.

En outre, la mosquée serait surmontée d’un minaret de 300 m de haut, qui, s’il était approuvé, dominerait le ciel de Barcelone.

Rosaly : Quel symbole grandiose pour l’impérialisme musulman.

Ce minaret éclipserait complètement l’emblématique « Sagrada Familia » la cathédrale catholique romaine, située à moins d’un kilomètre des arènes. L’immense flèche de la cathédrale, symbolisant le Christ, ne mesure que 170 m de haut. Ce site est classé par l’UNESCO au patrimoine Mondial de l’Humanité.

16
La Cathédrale des Anges, symbole de Barcelone

La Catalogne abrite donc environ 465.000 musulmans, soit plus de 6% de la population totale, estimée à 7.5 millions. Cela fait de la Catalogne la région avec la plus grande population musulmane de toute l’Espagne.

Si la Catalogne devait obtenir son indépendance, ce qui semble actuellement exclu, elle occuperait, en terme de pourcentage, la troisième place, par le nombre de ses musulmans, juste derrière la France et la Belgique, et loin devant la Grande Bretagne et l’Allemagne.

Néanmoins, il n’existe aucune mosquée officielle en Catalogne, et les musulmans prient dans des centres de prière de fortune, situés dans les boutiques et les caves. Même si Barcelone, la capitale, abrite environ 50.000 musulmans, elle demeure l’une des villes importantes d’Espagne sans une seule mosquée officielle.

La communauté musulmane implore régulièrement les autorités de la ville, depuis deux décennies, pour obtenir une mosquée, et malgré de nombreuses promesses, aucune ne s’est matérialisée.

“La loi dit que tout individu a le droit de prier dans un lieu digne et non dans une boutique” a déclaré le chef de la Fédération islamique catalane, Mowafak Kanfach, qui soutient la proposition de convertir le stade en une véritable mosquée, la première digne de ce nom.

Le stade, qui fut inauguré en 1914, a été fermé en janvier 2012 quand une loi interdisant la corrida est devenue effective. Les propriétaires actuels du stade, le groupe Balana, se disent prêts à accepter l’offre qatarie.

Kanfach a déclaré qu’un avant projet fut soumis aux autorités municipales de Barcelone début 2014. Selon lui, le projet a une chance d’être approuvé , car la Qatar Foundation, une organisation à but non lucratif, créée par le père de l’émir actuel, est solidement implantée dans la ville et la Qatar Airways sponsorise l’équipe de foot de Barcelone.

Mais un leader de la branche catalane du parti de centre-droit (PPC), Alberto Fernandez Diaz, a déclaré que la méga-mosquée n’était pas acceptable, car « les individus et pays impliqués dans le projet pourraient avoir des valeurs qui ne sont pas conciliables avec les nôtres. »

La plus grande concentration d’islamistes radicaux en Europe

D’autres s’inquiètent de la possibilité que la mosquée ne devienne un centre pour le terrorisme islamique.

Selon les déclarations des analystes, la Catalogne, qui abrite également la plus grande concentration d’islamistes radicaux en Europe, est déjà le centre principal du jihadisme salafiste du continent européen et possède le potentiel nécessaire pour devenir l’un des premiers incubateurs du terrorisme islamiste en Occident. Réjouissant, n’est-il pas.

A ces inquiétudes s’ajoutent le fait qu’au moins trois des promoteurs de la méga-mosquée ayant des contacts étroits avec le CiU ont récemment été liés à l’islam radical.

Pour Kanfach, ces inquiétudes sur les risques de terrorisme ne sont que des fantasmes : « les citoyens de Barcelone devraient être fiers que les musulmans transforment le lieu de souffrance des taureaux en un centre spirituel. » (Centre spirituel ou gigantesque caserne d’endoctrinement islamiste ?)

• Des responsables du contre-terrorisme espagnol ont déclaré que l’individu représentant les immigrés pakistanais au sein de la CiU, Khalid Shabaz (aka Chuhan) est soupçonné d’entretenir des opinions idéologiques extrêmes.

Il fut arrêté en 2011 pour fraude et falsification de documents. Au cours d’un récent séjour au Pakistan, il fut photographié revêtu de l’habit traditionnel pakistanais, une mitrailleuse à la main. (De quoi rassurer les Catalans sur les intentions pacifiques de ce personnage douteux et de ses amis en Allah.)

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

• Le bras droit de Shabaz, Shaobi Satti, fut arrêté en janvier 2013 pour trafic d’héroïne, lors d’une importante opération catalane d’infiltration antidrogue.

• Nourredine Ziani, un promoteur marocain bien connu du projet de la méga-mosquée de Barcelone, fut expulsé en mai 2013, car le Service du Renseignement espagnol, le CNI, estimait qu’il représentait un grave danger pour la sécurité de l’Espagne. (Bref, rien que du beau monde impliqué dans ce projet d’une dangereuse mégalomanie.)

Les Responsables de la ville ont, jusqu’à présent, nié que ce projet de méga-mosquée existait, certainement dans le but d’empêcher toute opposition publique à ce plan.

Pour Kanfach, le nationalisme catalan joue un rôle dans les dénégations officielles.

“La seule raison pour laquelle ils nient l’existence du projet est claire. Ils veulent que les sociétés de construction catalanes obtiennent aussi une part du gâteau. Ils ne soucient guère de savoir si le projet sert à l’intérêt local, ils veulent simplement des garanties que des sociétés catalanes et non espagnoles obtiennent le contrat. »

Selon les médias espagnols, le projet actuellement envisagé implique aussi des firmes allemandes, notamment la KSP Engel, Zimmermann Architekten et Krebs und Kiefer International, contactées par l’Emir du Qatar.

Vers la mi juillet, le PPC appela à voter une proposition de règlementation municipale qui interdirait l’utilisation du stade à des fins religieuses.

Le CiU s’abstint de voter, sous prétexte qu’il ne pouvait y avoir de vote sur un projet qui n’existait pas. Tous les autres groupes politiques de Barcelone rejetèrent la proposition, considérant qu’elle était discriminatoire et incohérente.

Rosaly : une méga-mosquée au cœur de Barcelone, grouillant de salafistes suprémacistes et belliqueux, dont le minaret devrait dominer la ville, ne représenterait en rien un danger ?

Jusqu’où les partis politiques sont-ils prêts à aller, voire même à se prostituer pour obtenir les voix de leurs ennemis en puissance ? Si les salafistes prenaient un jour le pouvoir en Catalogne, comme ils l’envisagent de le faire via la voie démocratique des élections, pensent-ils qu’ils n’hésiteraient pas à les discriminer, ces politiques Catalans irresponsables ?

Toutefois, à ce jour, rien ne semble certain quant à une possible coopération des leaders musulmans catalans, suite à l’absence de garanties sérieuses, clairement exprimées sur ce dossier de la méga-mosquée.

Donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

Les multiculturalistes catalans ont longtemps essayé d’acheter les votes des immigrés musulmans pour soutenir l’indépendance de la Catalogne.

Les activistes pro-indépendance postent souvent des affiches sur les façades des mosquées non officielles, partout en Catalogne, clamant qu’une Catalogne souveraine aiderait à l’intégration des musulmans.

L’immigration de masse musulmane a été un atout clé pour le mouvement d’indépendance catalan, et ce depuis des décennies. Dans le but de promouvoir le nationalisme catalan et la langue catalane, les partis indépendantistes ont délibérément promu l’immigration en provenance des pays arabo-musulmans dans l’espoir que ces immigrés (contrairement à ceux d’Amérique latine) apprendraient la langue catalane plutôt que l’espagnol.

Mais il y a un hic.

En effet, une grande majorité de ces migrants musulmans sont attachés au salafisme, une idéologie radicale anti-occidentale, qui cherche à imposer la Sharia à la Catalogne et ailleurs en Europe.

Les prédicateurs salafistes suscitent de grandes inquiétudes pour l’avenir de la Catalogne : ces radicaux rejettent la démocratie, car c’est une forme de gouvernement décidé par l’homme et non par Allah, et appellent les musulmans ayant le droit de vote à soutenir les partis séparatistes catalans, non par sympathie envers leur cause, mais comme un moyen d’instaurer l’islamisme dans la région.

Abdehwahad Houzi, un prêcheur salafiste djihadiste de la ville catalane de Lleida, qui adhère à la secte wahabite radicale de l’islam, a récemment déclaré:

« Les musulmans, ayant déjà le droit de vote devraient voter pour les partis indépendantistes car ils ont besoin de nos voix. Mais, dès que nous aurons tous obtenu le droit de vote, et cela ces partis l’ignorent, nous voterons pour les partis islamiques, car nous ne croyons ni en la gauche, ni en la droite. Cela nous permettra de gagner des conseils municipaux et au fur et à mesure que nous accèderons au pouvoir, l’islam sera instauré dans la région autonome catalane. »

Rosaly : Belle perspective d’avenir à la sauce salafiste pour la Catalogne. A quoi servira l’indépendance, si c’est pour tomber dans l’esclavage de l’islam ?

Les partis politiques achètent les votes musulmans, via la promesse d‘une méga-mosquée, les musulmans eux, loin d’être dupes, se laissent apparemment acheter, non seulement pour avoir leur mosquée, mais aussi et surtout pour s’infiltrer dans les sphères du pouvoir, le prendre et instaurer l’islam. Et ce dans une méfiance réciproque.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour Dreuz.info.

http://www.gatestoneinstitute.org/4581/barcelona-mega-mosque

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz