Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 8 octobre 2014

cuba-flag-graffiti-reuters

Il y a environ 4 000 musulmans à Cuba (sur près de 12 millions d’habitants) – et leur nombre stagne.

Jusqu’à peu, le régime communiste n’autorisait la construction d’aucune mosquée et les musulmans devaient prier chez eux.

Pedro Lazo Torres, le responsable de la communauté musulmane de La Havane décida de prendre les choses en mains, et, avec l’aide de la Fondation aux affaires religieuses turques (TDV), fit déposer en avril 2014 une demande officielle auprès du gouvernement cubain par Mustafa Tutkun, un responsable de la fondation religieuse turque, pour la construction d’une grande mosquée dessinée sur le modèle de la mosquée Ortakoy d’Istanbul.

Les communistes cubains auraient-ils compris des choses sur l’islam que les européens (et les Québécois) ne savent pas ?

Par exemple qu’avec l’islam arrivent les émeutes violentes et les voitures brûlées, le passage à tabac des homosexuels, les demandes de nourriture halal dans les entreprises et les cantines, le port du hijab, l’exigence de piscines séparées pour les femmes, l’explosion du nombre de viols, le refus d’assimilation, et le changement dramatique de l’environnement ?

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A moins que les Cubains aient simplement observé le terrorisme dans les pays arabes, les décapitations, les guerres civiles, l’embrasement du Moyen Orient, le racisme anti-noir en Algérie, les lapidations de femmes infidèles, les lois inhumaines de la sharia, et bien entendu, le sanglant jihad qui prend naissance dans les mosquées…

Donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

Le responsable de la communauté musulmane vient d’apporter à ses coreligionnaires la réponse officielle, lundi 6 octobre : c’est NON à la mosquée !

Cuba a rejeté la demande. Tout net.

Le régime communiste cubain ne renie pas ses convictions, contrairement aux communistes français qui ont retourné casaque et ont oublié les préceptes du marxisme.

Cuba persécute les groupes religieux, considérés comme l’anathème de la révolution marxiste cubaine. Les Catholiques sont régulièrement arrêtés s’ils sont vus en train de prier en public.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz