Publié par Michel Garroté le 23 octobre 2014

livre-persécutions-chrétiens

Michel Garroté, réd. chef  —  Le « Livre noir de la condition des chrétiens dans le monde », sous la direction de Mgr di Falco, de l’Anglais Timothy Radcliffe, ancien supérieur mondial des Dominicains, de l’Italien Andréa Riccardi, le tout coordonné par le quotidien La Croix, dresse un panorama de l’Irak, l’Arabie saoudite, le Nigeria, le Soudan, la Corée du Nord et la Chine, où 150 à 200 millions de chrétiens subissent chaque année des persécutions (voir premier lien en bas de page).

Pour dreuz.info, ses lectrices et ses lecteurs, ce n’est vraiment pas une découverte. En effet, sur ce blog, avec notamment le géopoliticien Alexandre del Valle et l’historienne Bat Ye’Or, nous ne cessons de dénoncer les persécutions et les meurtres de chrétiens perpétrés principalement en terre d’islam.

A ce propos, Ivan Rioufol écrit (voir deuxième lien en bas de page) : Notre société post-chrétienne creuse sa tombe, au nom de la fascination pour l’Autre et de la détestation d’elle-même. Le discours officiel s’émeut avec raison de la nouvelle hostilité anti-juive. Il s’inquiète semblablement des plaintes des musulmans. Mais, par oubli de soi, il ignore le sort des chrétiens. Or un ouvrage collectif – Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde – vient rappeler ce fait occulté : il y aurait entre 150 et 200 millions de chrétiens persécutés, principalement au nom de l’islam en guerre.

Ivan Rioufol : Tandis que la propagande islamiste, avalisée par l’idéologie antiraciste et des responsables politiques comme Alain Juppé, veut faire croire au danger d’une croissante islamophobie, la culpabilité occidentale ferme les yeux sur d’authentiques persécutions religieuses et ethniques menées au nom du djihad. Jamais la formule de Chesterton : « Le monde moderne est plein d’anciennes vertus chrétiennes devenues folles », n’a été aussi pertinente, en regard des injonctions faites aux Occidentaux, forcément coupables, de céder la place à d’autres cultures et d’autres peuples en s’excusant d’avoir été là, tandis que les chrétiens d’Orient sont martyrisés en silence par un obscurantisme en marche. Le Livre noir du communisme dénonçait les crimes de ce premier totalitarisme. Ceux de l’islam radical sont exposés à leur tour et c’est heureux.

Ivan Rioufol : Ici comme ailleurs, les œillères tombent sous l’évidence des réalités. Le choc des civilisations, qu’il est encore de bon ton de contester au nom de l’universalisme, se voit comme le nez au milieu de la figure. L’avancée de l’Etat islamique, qui fédère de plus en plus d’alliés, en est une des illustrations. Selon un extrait du livre, publié ce mercredi par Le Figaro, il est écrit : « Le conflit entre monde chrétien et monde musulman occupe une place centrale et apparaît comme une inévitable dérive de l’histoire d’un monde globalisé en proie à des dynamiques conflictuelles ».

Ivan Rioufol : Il serait temps pour les européens de sortir de leur masochisme, c’est-à-dire de bons sentiments que ne partagent aucunement leurs adversaires. Car le choc des cultures, qui sème la guerre au Proche-Orient et en Afrique, menace aussi les vieilles démocraties ouvertes, et la France en particulier. La Fracture identitaire, décrite dès 2007 par votre serviteur (Fayard), n’a fait depuis que s’élargir sous la pression du radicalisme, dans l’indifférence collective. C’est une France devenue étrangère à leurs yeux que fuient les petits Blancs, quand ils quittent les banlieues musulmanes pour les périphéries. Ce sont eux les victimes, elles aussi oubliées par l’absurde préférence immigrée. Urgent de s’aimer soi-même, conclut Ivan Rioufol.

Reproduction autorisée avec mention © M. Garroté, réd. chef www.dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/10/22/01016-20141022ARTFIG00016-150-a-200-millions-de-chretiens-persecutes-dans-le-monde.php

http://blog.lefigaro.fr/rioufol/2014/10/notre-societe-post-chretienne.html

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

4
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz