Publié par Michel Garroté le 31 octobre 2014

ONU-Israël

Michel Garroté, réd. chef  —  Le comité des droits de l’homme de l’ONU demande à Israël de lever le blocus de Gaza. Or, il n’y a pas de blocus israélien de Gaza, sans quoi les Gazaouis seraient tous morts de faim et de soif depuis longtemps, dans l’obscurité, sans électricité et sans essence, bref, pire que la Corée du Nord.

Et le comité des droits de l’homme de l’ONU demande à Israël de mener des enquêtes indépendantes sur les opérations militaires à Gaza en 2009, 2012 et 2014. « La poursuite du blocus de Gaza et ses conséquences pour la population civile sont une fois encore un de nos plus graves sujets de préoccupation », raconte un fonctionnaire de l’ONU.

Israël « doit s’assurer que toutes les violations commises pendant ses opérations militaires dans la bande de Gaza en 2008-2009, 2012 et 2014 fassent l’objet d’une enquête complète, effective, indépendante et impartiale et que les responsables, dont les personnes aux postes de commandement, soient poursuivis et sanctionnés en relation avec la gravité des actes commis », affirme le comité des droits de l’homme de l’ONU dans ses observations finales.

Cet acharnement de l’ONU contre Israël, le seul Etat de droit libre et démocratique de toute la région, cet acharnement de la part du comité onusien des « droits de l’homme à géométrie variable » devient insupportable.

Les opérations militaires à Gaza en 2009, 2012 et 2014 étaient autant de ripostes légitimes et inévitables aux tirs de roquettes, d’obus et même de missiles, sur les localités civiles israéliennes. Sans oublier les tunnels construits sous le territoire israéliens par les bandes criminelles du mouvement terroriste Hamas.

Quant à la façon dont les médias relayent la propagande judéophobe du comité des droits de l’homme de l’ONU, cette façon de faire est tout simplement répugnante. Un jour viendra où l’histoire jugera tous ces gens pour ce qu’ils sont : des ennemis – nihilistes et haineux – du peuple juif israélien.

Reproduction autorisée avec mention © M. Garroté, réd. chef www.dreuz.info

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz