Quantcast
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 6 novembre 2014

zemm

Jacques Attali, jamais effrayé par le ridicule, déclarait au quotidien israélien d’extrême gauche Haaretz, le 16 octobre 2009, qu’ « il n’y a pas d’antisémitisme en France.»

5 ans plus tard, il affirme au micro de Ruth Elkrief en avoir découvert un, et il est juif.

Quel est le nom de ce renégat ?

Shlomo Sand qui a publié l’un après l’autre des livres souvent douteux (Comment le peuple juif fut inventé) dont se régalent les antisémites ? Non.

Norman Finkelstein, l’auteur de « l’industrie de l’holocauste ? » Non plus.

Ilan Pappé, l’israélien qui a publié « le nettoyage ethnique de la Palestine. » Encore moins.

Max Blumenthal, qui dans son livre Goliath compare Israël à l’Allemagne nazie ? Certainement pas: il est, comme les autres, un juif d’extrême gauche, donc protégé.

C’est Eric Zemmour, juif de droite comme par hasard, le juif antisémite de Jacques Attali-qui-ne-voit-pas-d’antisémitisme-en-France.

Ben voyons.

Donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

Je suis loin de soutenir Zemmour, sa vision chevènementiste primaire de l’économie, son rejet du libéralisme, son ressentiment anti-américain et son indifférence floue pour Israël.

Mais il a magistralement remis à sa place le dangereux Attali, remplaciste en chef, dédaigneux de la volonté populaire et de la démocratie, insultant le légitime désir des Français de conserver leur identité, crachant sur la nécessaire autorisation préalable d’un peuple avant de lui imposer un métissage diluant son identité.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est le combat de l’élite autoritaire et immigrationniste de la gauche « progressive », agissant contre le peuple, en lui imposant un projet destructeur de ses valeurs et ses repères, de sa culture et de ses goûts.

[quote]Cette élite juive multiculturaliste, ravie de trouver en Israël la courageuse préservation de son identité, de sa tradition, de sa religion et sa culture juive, celle de ses ancêtres mais aussi de ses descendants, pose un problème évident de double standard.[/quote]

On retrouve mot pour mot les racines du discours d’Attali dans la création de « l’homme nouveau» par élimination de tous ceux qui « retardent l’édification du socialisme » sous la dictature sanglante de Mao Tse Dong en Chine à partir des années 60.

Quoi que je puisse penser par ailleurs d’Eric Zemmour, je salue sa défense de la France, des Français et de leur identité.

Je trouve bien triste que tous les autres, les Renaud Camus, les Bat Ye’or, les Millière, les Taguieff, tous les défenseurs honnêtes, aient été éliminés, marginalisés, bâillonnés, victimes de la chasse aux sorcières d’une intelligentsia néo-attalienne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz