Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 novembre 2014

B2jt3sJCIAAxFIM.jpg-large

L’exceptionnelle et très belle actrice Angelina Jolie (revoir Girls, interrupted en cas de doute) a fait lors d’une visite au Pakistan cette déclaration stupide, hostile aux femmes, méprisant du combat de celles qui, en Iran et en Arabie saoudite, luttent au prix de leur sécurité pour l’émancipation des femmes de cette humiliante idéologie liberticide :

« le soleil ne perd pas sa beauté quand il est couvert par les nuages. De la même façon, votre beauté ne s’efface pas quand elle est couverte par le Hijab »

Donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

Ces mots envoient aux femmes musulmanes un terrible message.

Elle leur dit en substance : « obéissez aux hommes, soumettez-vous, ce n’est pas si grave. Couvertes vous êtes encore belles ».

Angelina Joli se fait ainsi la complice d’une religion passéiste et démoniaque qui encourage la domination de l’homme sur la femme, et ce qui en découle. Dans les sociétés qui imposent le Hijab, la femme est amputée de la moitié des droit d’héritage de ses parents par rapport à ses frères, son témoignage au tribunal compte pour moitié de celui d’un homme, elle doit obéissance à son mari, et ce sont les femmes, et non les hommes, les victimes de l’abjecte tradition des crimes d' »honneur ».

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pire encore, Angelina Jolie, par ces mots, crache sur la mémoire de Zilla Huma Usman, la ministre des Affaires sociales du Panjâb, qui a été assassinée en 2007 par un islamiste car elle militait pour les droits des femmes et ne se couvrait pas la tête.

Muslim-women

Cependant, elle se situe dans la ligne des féministes du 21e siècle qui ont abandonné la lutte, ont capitulé devant l’homme musulman dont elles craignent les représailles, et préfèrent trouver des excuses au statut de soumission de la femme musulmane, pour ne pas être qualifiées d’islamophobes. Un bien vil prétexte à la vente de leurs âmes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous