Publié par Michel Garroté le 19 novembre 2014

JMLP-1

Michel Garroté réd chef  —  Je lis avec amusement dans Le Figaro (extraits commentés par mes soins ; voir lien vers source en bas de page) : Il y a une semaine, Marine Le Pen avait exprimé sa préférence pour une candidature de sa nièce en région PACA. La décision revient désormais au patriarche du FN. Marion Maréchal-Le Pen ne tiendra pas compte de la préférence de la présidente du Front national pour les prochaines élections régionales (Note de Michel Garroté – Marine préfère sa nièce à son père ; mais sa nièce n’en tiendra pas compte ; ambiance très familiale au parti de la fronde nationale).

Invitée sur BFM, la députée a annoncé qu’elle ne se présentera pas contre la volonté de son grand-père dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur : « Ce que j’ai dit à Jean-Marie Le Pen, c’est que s’il souhaitait être candidat, je ne maintiendrais pas ma candidature » (Note de Michel Garroté – en clair, Marion ne veut pas faire de la peine à pépé, quitte à en faire à Marine ; ambiance très patriarcale au parti de la fronde nationale).

Jusqu’ici discret sur le sujet, le principal intéressé est sorti de sa réserve dans les colonnes du site d’information marseillais Marsactu. « La question n’a pas encore été posée mais il me paraît logique que je sois la tête de liste », a lancé le patriarche du FN. « Je crois que je suis la meilleure locomotive pour ces élections régionales ». Quitte à déplaire à sa fille Marine (Note de Michel Garroté – Pépé serait la meilleure locomotive de la fronde familiale pour les élections régionales ; trop modeste, pépé, qui s’exprime donc sur Planète Mars Actu).

En effet, le 9 novembre dernier Marine Le Pen a fait part de sa préférence sur France 3 : elle voudrait voir sa nièce porter les couleurs du FN en PACA aux prochaines élections régionales. Le président d’honneur du FN n’a pas apprécié l’expression de cette préférence : « Je suis assez grand garçon pour savoir ce que je dois faire » (Note de Michel Garroté – pépé serait un grand garçon et il y croit ; voilà, c’est ça).

A 86 ans, il estime avoir encore quelques cartes politiques à jouer : « Il faut partir de bonne heure mais pas griller les étapes. Marion est un personnage de grande qualité qui aura sa place. Elle trouverait assez normalement sa place comme tête de liste départementale dans le Vaucluse » (Note de Michel Garroté – Marion, députée à l’Assemblée nationale, est tout juste assez bonne pour se présenter aux départementales, mais pas aux régionales, dit pépé, 86 ans).

Marion Maréchal-Le Pen a donc remis ces décisions cruciales pour les prochains scrutins nationaux dans les mains de son grand-père. Selon le JDD, le président d’honneur du FN était tenté depuis quelques temps par un dernier baroud, dans une région où il avait totalisé 22,8% des suffrages en 2010 (Note de Michel Garroté – Dernier baroud ? C’est discourtois ! Pépé est président d’honneur à vie de la fronde familiale. S’il veut être candidat aux présidentielles de 2017 et de 2022, c’est son droit).

Alors que le FN espère réaliser en PACA l’un de ses scores les plus élevés, ces élections régionales pourraient constituer un nouveau levier pour Jean-Marie Le Pen dans un contexte de tensions politiques et personnelles qui l’opposent régulièrement à sa fille, notamment depuis le mois de juin dernier (Note de Michel Garroté – En effet, le chien de pépé a bouffé la chatte de sa fille ; je n’invente rien ; c’était écrit tel quel dans tous les journaux ; mais si voyons, c’était le pinacle de la fronde libidinale sur toile de fond canine et féline ; en comparaison, le théâtre boulevard c’est du pipeau).

Invitée sur Sud Radio, mercredi 19 novembre, Marine Le Pen ne s’est pas exprimée sur cette nouvelle facétie de son père. Elle a cependant prévenu : « Quand je ne suis pas d’accord avec Jean-Marie Le Pen, je le dis » (Note de Michel Garroté – Elle en est à parler du pépé mède in FN, qui est aussi son papa, à la troisième personne du singulier ; singulière fronde royale en région TACAPA ; si vous votez, sortez couverts). Fin des extraits commentés par mes soins ; voir lien vers source en bas de page.

Reproduction autorisée avec mention M. Garroté réd chef www.dreuz.info

http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/2014/11/18/25001-20141118ARTFIG00180-regionales-marion-marechal-le-pen-cede-la-priorite-a-son-grand-pere.php

   

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

1
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz