Quantcast
FLASH
[17/09/2019] Election Israël: Echantillon Rotter: Likoud; 37, Gantz: 34, Liste jointe (arabe) 11, Shas 8, Iahadut hathora 8, Yamina (Shaked Bennet) 7, Liberman : 7, Camp démocrate 4, Havoda/Gesher 4  |  Election Israël: à l’échelon national, le taux de participation est en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Premier sondage coalition « naturelle » : Likoud 57 sièges, Gantz 55 – c’est le seul sondage qui compte  |  Election Israël: Netanyahou = 33 sièges, Gantz = 34 sièges – ce qui ne dit rien puisque l’élection est une affaire de coalitions  |  Election Israël: des hackers localisés en Indonésie ont tenté de pirater les ordinateurs du parti de Liberman  |  Election Israël: Netanyahou: « nous pouvons encore gagner »  |  Ayelet Shaked: « c’est la dernière heure pour bloquer un gouvernement de gauche »  |  Election Israël: taux de participation à 20h = 63,7%, en hausse de 2,4%  |  Election Israël: Taux de participation des Arabes à 20h: 63,8%  |  Election Israël: Yaïr Lapid s’adresse à des téléphones éteints pour stimuler les derniers votants  |  Election Israël: Netanyahou : « si nous perdons, il y aura distribution de bonbons à Téhéran et à Gaza »  |  Election Israël: durant un podcast, un journaliste révèle par inadvertance que les chiffres de Bleu et Blanc sont plus faibles dans les villes autour de Tel Aviv qu’au centre  |  Election Israël: A Hadera, des activistes d’Israel Beitenou (Liberman) attrapés en vidéo offrant 500 shekels pour un vote  |  Election Israël: si le taux de participation arabe est élevé, et le taux de participation en Judée Samarie est faible, on est parti pour des mauvaises surprises  |  Election Israël: Le taux de participation en Judée Samarie serait faible  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 décembre 2014

L’affaire débute dimanche 14 décembre après-midi. Les services de police de la brigade anticriminalité (bac) sont appelés à intervenir dans le secteur des HLM Les Pêchers à Perpignan où un témoin vient d’apercevoir le scooter qui lui aurait été volé quelques semaines auparavant. A leur arrivée, les forces de l’ordre trouvent un deux-roues entouré d’un groupe de jeunes. Ils affirment qu’il n’appartient à aucun d’entre eux.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les injures et menaces fusent à l’encontre des hommes de la bac

Après vérifications, le scooter apparaît bel et bien comme volé et les policiers s’apprêtent à le faire saisir quand un individu, défavorablement connu, fait irruption pour s’y opposer. Un attroupement se forme face aux agents, prêt à en découdre, quand l’un des protagonistes se met soudain à haranguer la foule et à inciter les autres, notamment des mineurs, à porter des coups aux policiers. Les injures et menaces fusent à l’encontre des hommes de la bac.

« Les violences contre les forces de l’ordre se banalisent »

La situation devient tendue. Au point que des renforts de CRS sont appelés sur les lieux et que les policiers sont contraints de faire usage de leur bombe lacrymogène afin de disperser les récalcitrants avant de quitter les lieux.

Alliance police nationale 66 déplore « l’augmentation en nombre et en gravité de ce genre de faits. Les violences contre les forces de l’ordre se banalisent. Les policiers ont de plus en plus de mal à rendre un service public digne de ce nom, leur intégrité physique est sans cesse menacée. Les délinquants n’ont plus peur de rien et veulent en découdre avec les forces de l’ordre comme ici à Perpignan. Il faut mettre un terme à cette violence. Pour ce, les peines doivent être dissuasives. La coupe est pleine ! »

http://www.midilibre.fr/2014/12/15/perpignan-il-incite-des-jeunes-a-frapper-les-policiers,1098705.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz