Quantcast
FLASH
[24/03/2019] L’Hatikva a été jouée au Qatar quand Israël a remporté une médaille d’or en gymnastique  |  Les autorités libanaises ont arrêté à Beyrouth un double ressortissant libano-canadien soupçonné d’espionnage pour le compte des services de renseignements israéliens  |  Des inondations massives inondent le nord de l’Iran, forçant l’armée à réagir  |  Aberrant! Une pétition appelant le Premier ministre néo-zélandais à recevoir le prix Nobel de la paix remporte plus de 20.000 signatures  |  Le scrutin en sortie des urnes en Thaïlande indique que l’opposition remporte le plus grand nombre de sièges, Mais pas assez pour former le gouvernement  |  Des suspects munis de passeports israéliens arrêtés pour avoir utilisé de fausses cartes d’identité au Maroc  |  #Israël a arrêté en Judée-Samarie illégalement occupée par les #Palestiniens, 12 colons terroristes arabes, et saisi des fonds destinés à des opérations terroristes  |  [23/03/2019] Violences contre les #Giletsjaunes: Une femme gravement blessée à Nice après une charge. Tombée au sol, sa tête a percuté un plot. France 3 PACA publie une vidéo de la scène  |  Somalie : des immeubles gouvernementaux de Mogadishu frappés par une série d’attaques d’al Shabaab à la voiture piégée  |  [21/03/2019] En réponse aux explosifs déclenchés par le Hamas à la frontière, Tsahal a détruit des postes de contrôle du Hamas  |  Golan : réponse de Netanyahou à Trump : « vous venez d’écrire l’Histoire »  |  Trump à l’instant : « Après 52 ans, il est temps que les États-Unis reconnaissent pleinement la souveraineté d’Israël sur le plateau du Golan, qui revêt une importance stratégique et sécuritaire cruciale pour l’État d’Israël et la stabilité régionale ! »  |  [20/03/2019] #CNN n’a pas annoncé à ses téléspectateurs que l’étudiant catholique injustement accusé par la chaîne les poursuit en justice à hauteur de 275 millions  |  Attentat terroriste à Milan : 1 migrant a détourné un bus scolaire avec 51 enfants et a mis le feu au bus. La police a rapidement secouru tous les enfants  |  AFP : Mahan Air Iran annule les vols pour Paris à partir du 1er avril. Le Trésor américain a sanctionné la compagnie aérienne en 2011  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 19 décembre 2014

Malaysian+Muslims+Protest+Against+Anti+Islam+s23-5DX8RfTl

Selon l’édition du Week end du South China Morning Post, publié à Hong Kong, « les Musulmans malais fuient le pays de plus en plus dominé par les fondamentalistes. »

Voilà de quoi chahuter nos idées reçues et nos clichés.

Ce qui n’est pas pour me déplaire, car nous avons tous la faiblesse de simplifier les sujets les plus complexes afin de les teinter d’un jugement de couleur absolu, et notre opinion ne peut que s’affiner et s’enrichir d’un cas comme celui-ci.

L’article suggère que les Musulmans malais quittent, fuient même, la Malaisie par centaines de milliers, ce n’est pas marginal, du fait que la reprise en main par les intégristes et l’application de la sharia commencent à faire des ravages.

Une véritable exode

[unordered_list style= »green-dot »]

  • Selon un rapport de la banque mondiale de 2011, environ un million de Malais ont déjà quitté le pays et vivent à l’étranger, sur une population totale de 28 millions, et deux millions depuis l’indépendance, en 1957.
  • L’an dernier seulement, 308,834 Malais hautement qualifiés ont quitté le pays. 47.2 % pour Singapour, 18.2 % pour l’Australie, 12.2 % vers les Etats Unis, et le reste vers la Grande Bretagne ou le Canada.
  • Le nombre de Malais hautement qualifiés vivant à l’étranger a fait un bon de 300 % en vingt ans.
  • 2 Malais sur 10 ayant fait des études supérieures choisissent d’aller vivre dans un pays de l’OCDE ou à Singapour.

[/unordered_list]

Donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

Et en octobre dernier, l’ancien ministre de la justice, Datuk Zaid Ibrahim, a déclaré que de plus en plus de musulmans malais quitteront le pays si les autorités locales continuent de persécuter les musulmans considérés comme « déviants ».

Car plus les années passent, et plus les autorités islamiques deviennent rigides dans l’interprétation et l’application de la Sharia.

Ainsi, sur la simple dénonciation qu’un homme se trouve dans le même appartement qu’une femme mariée, la police islamique envoie une escouade de moralité fouiller l’appartement de fond en comble.

“Un appel anonyme au département religieux disant qu’un homme a été vu entrer dans l’appartement d’une femme mariée a suffit pour que les officiels religieux fassent une descente,” mentionne le quotidien de Hong Kong.

[unordered_list style= »green-dot »]

  • En Octobre, le conseil de la Fatwa a interdit de célébrer Halloween, qu’il considère comme une célébration chrétienne de la mort.
  • La fête de la bière de Selangor, pourtant réservée aux non musulmans, a déclenché la fureur de groupes islamiques.
  • L’organisateur d’un festival destiné à « caresser les chiens » a reçu des menaces de mort.
  • Les islamistes malais ont interdit la version shiite de l’islam, qu’ils considèrent comme déviante de l’école sunnite officielle.
  • Les autorités religieuses dénoncent régulièrement la démocratie.
  • Le département fédéral du gouvernement islamique (Jakim) lors de la 74e réunion annuelle du Conseil de la Fatwa, a déclaré que toute pensée libérale est hérétique.
  • Et l’intellectuel musulman Kassim Ahmad est poursuivi par les autorités islamiques pour avoir suggéré que les musulmans devraient suivre le Coran, mais pas les Hadith.

[/unordered_list]

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

“L’environnement est devenu tellement négatif et opprimant ici, qu’il est devenu impossible de vivre en paix, et d’être un citoyen productif,” déclare Marina, la fille de Tun Mahathir Mohamad, l’ancien premier ministre malais au quotidien.

« Je ne me sens plus en sécurité dans ce pays. C’est comme si nous étions coupables tant que nous ne pouvons pas prouver notre innocence. N’importe qui peut accuser une autre personne de déviance, que ce soit par vengeance ou par pure méchanceté, sans la moindre preuve, et les autorités religieuses viennent vous arrêter. »

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :