Publié par Alain Leger le 21 décembre 2014

Le peuple palestinien est le plus étrange que la terre ait jamais porté : il n’a laissé aucune trace de son passé derrière lui.

Il est apparu un jour de 1963, de nulle part. Et pourtant il existe, le monde entier parle de lui.

Sur ce tableau de Google Ngram Viewer (Google a scannerisé l’ensemble des livres et revues imprimées depuis 1800), la présence de l’expression « Peuple palestinien » commence au début des années 60 :

Il n’en est pas fait mention dans le Tableau chronologique de l’histoire des peuples (1831), d’Arnaud Robert, qui a dressé les Chronologies de tous les peuples, depuis l’antiquité la plus reculée jusqu’à nos jours :

Histoire générale des peuples

[metaslider id=76409]

Puis j’ai vérifié dans la bibliothèque en ligne des Nations Unies, jusqu’en 1960. Hélas, l’ONU ne possède pas non plus d’ouvrage qui contient les termes Palestinian People :

UN Library

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

J’ai cependant fini par trouver une référence au « peuple palestinien » sur le site de la Bibliothèque numérique mondiale. Mais c’est une référence tirée du mandat pour la Palestine, qui concerne les juifs, et prévoit qu’ils pourront acquérir « la nationalité palestinienne. »

12-0.00,0.42-1.00,0.61

4-0.00,0.18-1.00,0.37

On trouve, dans l’histoire, et cela peut prêter à confusion voire à manipulation, des Palestiniens. On parle même de peuples de la Palestine (attention au pronom la). Mais c’est en référence aux habitants de la région, lesquels appartenaient à différents peuplades, comme il existe des Parisiens appartenant qui au peuple français qui au peuple américain ou italien, alors qu’il n’existe pas de « peuple parisien ».

Quand aux Philistins, les « historiens » peu scrupuleux oublient de mentionner qu’ils ont disparu des pages de l’histoire à l’époque de l’ancien testament, comme tant d’autres et qu’ils n’ont de fait aucun lien avec le peuple palestinien né en 1963. Arnaud Robert le rappelle:

« Ces peuples [les Philistins] qui habitaient la Palestine, du côté de l’Égypte, étaient ennemis des Israélites, qu’ils réduisirent souvent en servitude. Ceux-ci se vengèrent de leurs hostilités au temps de Samson, de David, de Saül, d’Héli, etc. Ce peuple n’est connu que dans l’histoire de l’Ancien-Testament« .

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

6
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz