Quantcast
FLASH
[10/12/2019] La Finlande inaugurera la plus jeune Premier ministre du monde, Sanna Marin, 34 ans  |  Les Américains soupçonnent l’#Iran d’être à l’origine des attaques à la roquette contre des bases irakiennes accueillant des forces américaines près de l’aéroport international de Bagdad  |  [08/12/2019] Les autorités saoudiennes enquêtent pour savoir si le terroriste de #Pensacola s’est radicalisé lors d’une visite dans le royaume l’année dernière, selon deux responsables saoudiens  |  #Pensacola. Le FBI détient 10 Saoudiens après l’attaque, et en recherche d’autres qui ont participé avec le terroriste à une fête pour regarder des vidéos de tueries de masse  |  Les avions à réaction de l’armée de l’air israélienne ont frappé un camp terroriste de #Hamas, des entrepôts d’armes, des bureaux et des postes de sécurité à #Gaza  |  [07/12/2019] A 20h54 heure locale, 3 roquettes ont été tirées depuis #Gaza sur #Israël, 2 interceptées. Ni @Reuters, @AFP n’en parlent  |  [06/12/2019] En raison d’une aggravation des menaces de l’#Iran, #Israël a testé avec succès des tirs de missile capable de porter une tête nucléaire  |  [04/12/2019] Fatigué des blabla, #Trump annule la dernière conférence de l’Otan et rentre à Washington  |  [30/11/2019] Le terroriste du #LondonBridge était un proche de l’infâme prédicateur islamiste Anjem Choudary  |  La Bolivie rétablit ses liens diplomatiques avec #Israël  |  Près de 3 000 faux permis de conduire américains envoyés par la Chine ont été interceptés par la douane américaine  |  Le terroriste islamiste du pont de Londres avait demandé de l’aide pour être déradicalisé, selon son avocat  |  [29/11/2019] Alerte rouge: tir de roquettes à l’instant dans le sud d’#Israël  |  Evacuation de la #garedunord de Paris après la découverte d’un engin explosif dans un sac  |  Les talibans disent qu’ils sont prêts à reprendre les pourparlers de paix après la visite impromptue de #Trump pour thanksgiving  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 21 décembre 2014

JSS News a révélé hier le nom du terroriste de Joué-lès-Tours qui a agressé au couteau trois policiers au cri de Allah u Akbar (Allah est le plus grand) avant d’être abattu.

Bertrand Bilâl Nzohabonayo
Bertrand Bilâl Nzohabonayo

On sait depuis hier soir que selon les premiers résultats, « l’enquête se dirige vers une attaque … motivée par l’islam radical. »

L’Etat islamique, fin stratège, a appelé ses sympathisants, par Facebook, Twitter et Youtube, à attaquer l’occident de l’intérieur et commettre des attentats. C’est ce qu’a fait Bilâl Nzohabonayo.

Wassim Nasr, expert des groupes jihadistes et journaliste pour France 24 a expliqué que ces appels de l’Etat islamique sont destinés à « exporter la guerre dans les rues » des pays qui participent à la coalition internationale contre l’Etat islamique, dont la France.

[quote]Installer une atmosphère de terreur et de suspicion entre les musulmans et non musulmans européens et occidentaux[/quote]

« En incitant à commettre des attentats en occident, les organisations terroristes comme l’Etat islamique ont deux objectifs : le premier est de faire autant de victimes que possible, mais le plus important est d’installer une atmosphère de terreur et de suspicion entre les musulmans et non musulmans européens et occidentaux, » explique Nasr.

C’est ce qui s’est passé lors de la prise d’otage de Sydney en Australie il y a une semaine, et en 2013 à la Paris La Défense où un jeune musulman de 22 ans avait tenté d’égorger un militaire.

L’autre « avantage » de ces appels à commettre des attentats est que la menace est virtuellement impossible à anticiper : il s’agit de « loups solitaires », ce qui les rend encore plus dangereux car ils ne sont pas fichés par la DGSI – Nzohabonayo ne l’était pas.

Les candidats au « jihad local » peuvent ainsi agir sans éveiller les soupçons. Ils ne se font pas remarquer en tentant de partir combattre en Syrie, et n’ont pas besoin d’entrer en contact avec les réseaux du jihad, étroitement surveillés.

Sur sa page Facebook, Bilâl Nzohabonayo expose son parcours, ses convictions, et laisse peu de place à l’interprétation. Il existe des milliers de pages Facebook similaires. Derrière certaines se cachent les prochains terroristes « solitaires. » Il n’est évidemment pas possible de savoir lequel sera le prochain, et les auteurs de toutes ces pages de haine ne se transformeront pas en autant d’attentes terroristes. Mais il suffit de très peu de cas pour obtenir le résultat voulu : installer un climat de terreur.

Les révisionnistes diront que Nzohabonayo n’a rien à voir avec l’islam. Ils mentent. En Arabie Saoudite, berceau de l’islam, ce sont les imams wahhabites qui envoient les Nzohabonayo rejoindre l’Etat islamique. Et sa page Facebook est celle d’un pratiquant. Nzohabonayo était un fruit de la diversité, il était habité par la haine des Français, des chrétiens, des juifs, des « koufars » comme il écrivait, ce qui veut dire « personne mécréante ».

Le matin du 18 décembre, à 11h28, soit deux jours avant de commettre son attentat, il change sa photo Facebook, et la remplace par le drapeau de l’Etat islamique.

Avant :

10850273_1553206648261723_2169887898430288584_n

Après :

Screen Shot 2014-12-21 at 09.41.17 AM

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

[quote]Faut bien la préparer votre fête de mécréants[/quote]

Il partageait les images et les vues de ses amis Facebook concernant Noël : « Faut bien la préparer votre fête de mécréants », dit le titre.

10620706_1549872228595165_2290106480496405626_n

Bien entendu, il était grand admirateur de Dieudonné : vous noterez la mention Zyklon B et six millions, en référence à l’extermination de 6 millions de juifs par les nazis, dont ils nient en même temps l’existence :

10520521_1507560589492996_7086198808106560096_n

Il soutenait la création de l’Etat palestinien, et comme tous les jihadistes, il a été très heureux d’avoir été soutenu par le vote de l’Assemblée nationale et du Sénat :

10616154_1536979256551129_4909400594300706830_n

Son idée de « l’Etat palestinien » ressemblait à ceci :

1724699_1549756185273436_1812770257987738015_n

Il soutenait les boycotteurs d’Israël, ce qui est normal car ils adhèrent aux même thèses que lui :

10710625_1516769878572067_1048491925169514471_n

Donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

Il était, comme Alain Soral, adepte des théories du complot :

10353542_1543205515928503_6619569612344674375_n

Il admirait les grands hommes, les héros, dont le « sheikh Oussama Ben laden », et soutenait le terrorisme – et deviendra l’un d’eux :

10487314_1460652214183834_5438575332210620535_n

Il avait des amies qui incarnent l’amour de l’islam :

10341839_1497577713824617_7733478251012318872_n

Et il le revendiquait :

1374720_10202304114988067_1997606721_n

Et pourtant, un porte parole de la police, hier samedi, a déclaré que « ses motifs ne sont pas connus ».

Même s’il affichait ceci (c’est le drapeau de l’Etat dont il a pris les ordres et à qui il avait fait allégeance) :

1896762_1508999906015731_6076049118448798082_n

Et cela :

10672309_1499810476934674_7003440769770874657_n

Dois-je le dire : il n’a pas eu le temps de tuer des juifs. Ses amis, qui l’un après l’autre affichent sa photo sur Facebook pour célébrer son « martyre », commencent déjà à le regretter.

L’Etat islamique entend créer un climat de terreur. De nombreux intellectuels et journalistes affirment que cela n’a rien à voir avec l’islam. Cela n’empêche pas le climat de terreur de s’installer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz