Publié par Gaia - Dreuz le 27 décembre 2014

L’église Sainte-Thérèse a de nouveau été victime d’incidents jeudi 25 décembre, jour de Noël. Huit statues de personnages de la Bible ont été décapitées. En réaction, la paroisse a été contrainte de fermer ses portes au public.

douai

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Tous les personnages bibliques de la crèche de Noël de l’église Sainte-Thérèse ont été décapitées jeudi 25 décembre, jour de Noël.

L’église Sainte-Thérèse, située sur la rue de Cuincy à Douai, est victime d’un véritable acharnement et ses fidèles sont dans l’incompréhension.

Jeudi 25 décembre, jour de Noël, un ou plusieurs individus ont pénétré dans l’édifice religieux et ont brisé huit statuettes dont six qui composaient la crèche. Fait troublant, les profanateurs ne se sont attaqués qu’aux statues représentant des figures humaines. Les raisons ? « Je ne comprends pas le message, confie un membre de la paroisse. Les statues des animaux de la crèche sont restées intactes mais toutes celles représentant des personnages bibliques ont été détruites. Et la statue de Sainte-Rita également. »

Il semblerait que les auteurs visaient directement le curé de la paroisse, l’abbé Jean-Paul Bidonga-Poaty. « Il y avait un peu d’argent dans la crèche, reprend cette fidèle de l’église Sainte-Thérèse, mais ils l’ont laissé. Ils ne s’en sont pris qu’aux objets symboliques. Cela ressemble vraiment à une attaque personnelle envers l’abbé. »

Ces incidents interviennent seulement une semaine après la découverte de graffitis représentant des croix gammées sur les murs de l’édifice avec le terme pédophile annoté en dessous. Des accusations qui ont choqué les fidèles et les prêtres douaisiens….

La voix du nord

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz