Quantcast
FLASH
[12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  |  Les avions de combat israéliens ont commencé à frapper des cibles terroristes du Jihad islamique à #Gaza  |  Les citoyens israéliens ont été ciblés par plus d’une centaine de roquettes terroristes depuis ce matin.  |  Une roquette terroriste de #Gaza a atteint une entreprise de Sderot (sud d’Israël) – pas de victime  |  Précision pour les journalistes mal informés : le Jihad islamique est un groupe terroriste, pas un “groupe militant”  |  #Gaza : Sources sécuritaires à I24news : élimination d’une cellule à bord d’une moto prête à tirer des missiles. Deux morts. Trois blessés. Il s’agirait de la première opération de #Tsahal depuis l’élimination cette nuit  |  Une roquette tirée depuis Gaza a mis le feu à un champ en Israël près de la frontière  |  Tragiques effets du terrorisme islamique ordinaire : les médecins se battent pour sauver la vie d’une fillette de 8 ans, qui s’est effondrée à Holon, suite à une sirène d’attaque à la roquette  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 28 décembre 2014

Une célèbre chroniqueuse sera jugée le 28 janvier en Egypte pour « insulte à l’islam » après avoir tenu sur les réseaux sociaux des propos considérés comme critiques de l’Aïd al-Adha, l’une des plus grandes fêtes musulmanes, a indiqué samedi un responsable judiciaire.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

La loi égyptienne punit toute insulte ou manque de respect à l’égard des trois religions monothéistes que la Constitution du pays reconnaît et protège: l’islam, le christianisme et le judaïsme.

« Joyeux massacre », avait écrit la chroniqueuse Fatma Naout sur Facebook début octobre, au moment de l’Aïd al-Adha.

Durant cette fête, les fidèles sont invités à sacrifier un animal, une tradition qui reproduit, selon la coutume, le geste du patriarche Abraham, qui avait reçu un mouton à sacrifier à la place de son fils après avoir accepté la demande divine de tuer sa progéniture.

Mme Naout avait aussi parlé de « massacre commis par l’Homme depuis dix siècles et demi, reproduit chaque année avec le sourire » et de « massacre annuel qui se reproduit à cause du cauchemar d’un des (prophètes) au sujet de son fils ».

« Le prix à payer par les personnes éclairées à toutes les époques »

« Et bien que le cauchemar soit passé pour (le prophète) et son fils, chaque année des êtres impuissants payent de leur vie (…) le prix de ce cauchemar sacré », avait-elle ajouté dans ce commentaire, qu’elle a effacé après la polémique qu’il a déclenché.
La chroniqueuse a reconnu durant son interrogatoire avoir écrit ces propos mais a nié avoir voulu insulter l’islam, selon un responsable du parquet.

Elle a été déférée devant la justice pour « insulte à l’islam » et pour « avoir moqué le rite du sacrifice » après la plainte d’un avocat, selon la même source.

La chroniqueuse, célèbre pour ses positions anti-islamistes, a réagi vendredi soir en écrivant sur Facebook: « C’est le prix à payer par (toutes les personnes) éclairées à toutes les époques, » précisant que ses propos « appelaient au respect de l’offrande (…) plutôt que de l’humilier en inondant de son sang le sol ».

Mme Naout avait participé la semaine dernière à un entretien réunissant le président Abdel Fattah al-Sissi et des intellectuels égyptiens.

Elle avait déclaré que le chef de l’Etat, qui a renversé le président islamiste Mohamed Morsi en juillet 2013, « a appelé les intellectuels à former un courant d’éclairés pour confronter l’idéologie takfiriste (ndlr: idéologie extrémiste) qui défigure la religion ».

En juin, un chrétien a été condamné à six ans de prison pour avoir insulté le prophète Mahomet sur Facebook, ce qui avait provoqué des heurts confessionnels dans son village du sud de l’Egypte.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/12/27/97001-20141227FILWWW00067-egypte-jugee-pour-insulte-a-l-islam.php

© Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz