Publié par Alain Leger le 15 décembre 2014

crèches

La direction d’un hôpital a décidé qu’à partir de cette année, il n’y aura plus de crèche sous le sapin de Noël de l’entrée principale de l’établissement.

La décision a choqué et les employés, et les patients, et les visiteurs.

Le changement est la suite de plaintes nombreuses provenant de membres de la communauté musulmane, qui a forcé la direction de l’hôpital à « entamer une réflexion sur la neutralité » de l’établissement envers sa clientèle.

Finalement, la direction a cédé, et a décidé que l’établissement ne favorisera aucune religion, car l’hôpital est un lieu public qui accueille une multitude de personnes aux origines diverses.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il faut rappeler un fait que les multiculturalistes ne nieront pas : aucun juif (les premiers sont arrivés en 1857), aucun bouddhiste d’Ottawa (de nombreuses sociétés bouddhistes sont représentées à Ottawa) ne s’est jamais plaint de la présence du petit jésus dans le hall de l’hôpital sous le sapin de Noël.

Il serait intéressant que les responsables musulmans religieux d’Ottawa s’expriment sur cette difficulté de nombreux musulmans à accepter la présence des signes chrétiens. Nous les avons contacté, et nous vous ferons part de leurs réactions.

La direction du campus général de l’Hôpital d’Ottawa, cependant, affirme avec fermeté que sa décision est irréversible.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex