Publié par Michel Garroté le 2 décembre 2014

Sarkozy-8

Michel Garroté réd chef  —  Sarkozy a installé le chaos islamique en Libye ; et de ce fait, bien au-delà de la Libye. Sarkozy a soutenu l’entrée d’un Etat « palestinien » à l’UNESCO et Sarkozy veut un Etat « palestinien » quoiqu’il puisse radoter par ailleurs. Sarkozy a tenu des propos insultants à l’égard du Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou. Sarkozy a mené une politique de « flambeur » en matière économique.

Ceux qui soutiennent Sarkozy feignent d’avoir l’illusion qu’il pourrait changer quelque chose. Mais ils savent pertinemment que Sarkozy n’a pas changé et que par conséquent il ne changera rien. La France doit toucher le fond avant de pouvoir se redresser. Et le fond, elle le touchera un peu moins vite si Sarkozy est élu en 2017. La question n’est plus de savoir si la France va toucher le fond. La question est quand. Et le plus vite sera le mieux. Car plus vite elle touche le fond, plus vite elle se redressera.

Je suis à la fois néoconservateur, chrétien et pro-israélien. Dreuz.info aussi. Je suis les trois à la fois. Dreuz.info aussi. Je ne m’invente pas de louables intentions lorsque j’écris quelque chose. Et en tant que néoconservateur, en tant que chrétien et en tant que pro-israélien, je ne soutiens pas Sarkozy. Je n’ai même pas besoin de m’en expliquer en détail. Ceux qui me lisent savent que je ne change pas au gré des illusions ou des divisions.

Dreuz.info fonctionne, non pas comme un cercle intellectuel ou une assemblée, mais comme une entreprise capitaliste, c’est à dire avec une hiérarchie. Le salaire de nos rédactrices et rédacteurs, c’est le nombre de nos lectrices et de nos lecteurs. Nos rédactrices et rédacteurs sont libres d’écrire ce qu’elles veulent et ce qu’ils veulent. Et moi, en tant que rédacteur en chef, je suis libre aussi, et, en plus, c’est moi qui fixe, depuis 2007, la ligne éditoriale.

On dit que la connaissance rend libre. Oui, à condition d’avoir une plateforme commune sur l’essentiel et de ne pas semer la zizanie pour le pur plaisir de flatter son petit égo. On ne peut pas profiter de la popularité de dreuz.info tout en critiquant bêtement le rédacteur en chef dans son dos, le traitant d’adjudant en s’imaginant qu’il n’en saura rien.

Celles et ceux qui ont joué dans le passé à ce petit jeu avec moi ont toutes et tous finis par publier leurs écrits savants ailleurs. Et malgré le fait qu’ils ont tenté par la suite de démolir l’image de dreuz.info, le nombre de nos lectrices et lecteurs n’a cessé d’augmenter. Alors soyez libres dans le respect mutuel et l’unité.

   

23
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz