Publié par Alain Leger le 2 janvier 2015

glasgow-crash-truc_3146497b

Le 22 décembre, le chauffeur d’un camion poubelle de Glasgow a foncé dans la foule et a fauché une dizaine de personnes sur son passage, faisant 6 morts.

Très vite, trop vite même, l’assistant chef de la police Wayne Mawson a déclaré : « l’enquête continue, mais nous pouvons confirmer qu’il ne s’agit pas d’un attentat terroriste. »

Mais un évènement nouveau est venu perturber ce joli tableau idyllique qui tient pour inexistants les ordres de l’Etat islamique donnés aux islamistes européens d’écraser des mécréants avec leurs véhicules et les extrémistes qui ne sont pas partis faire le djihad en Syrie.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le quotidien écossais The Scotsman vient de révéler que « l’identité du chauffeur (et des deux personnes assises à coté de lui) seront protégées »

L’identité du chauffeur du camion poubelle qui a tué six personnes au centre ville de Glasgow sera protégé indéfiniment, ont déclaré les autorités locales.

Donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

Un porte-parole du Conseil municipal de la ville de Glasgow, également propriétaire des camions ordures, a déclaré qu’il “ne publiera jamais les noms » du conducteur et des deux individus qui étaient dans la cabine avec lui pendant l’accident.

Chacun décidera pourquoi les noms ne seront jamais publiés.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

9
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz