Publié par Christian Larnet le 12 janvier 2015
Les trois otages restés cachés dans un des frigos
Les trois otages restés cachés dans un des frigos, Rudy Haddad à gauche.

L’opération de com destinée à présenter Lassana Bathily, l’employé musulman malien, comme un sauveur de juifs, n’aura pas tenu longtemps…

Des différences apparaissent en effet entre son témoignage et celui des otages.

L’on pense immédiatement au film Héros malgré lui, où Andy García, l’usurpateur, reçoit les honneurs tandis que le vrai héros, celui qui a sauvé des vies, Dustin Hoffman est ignoré …

Dans la supérette casher, il n’y a pas eu un, mais des héros, et Lassana Bathily n’est pas le héros que l’on veut bien présenter.

[quote]Il n’a pas caché les juifs[/quote]

Il déclare notamment « Quand ils sont descendus en courant, (…), j’ai ouvert la porte [de la chambre froide]. Il y a plusieurs personnes qui sont rentrées avec moi. J’ai éteint la lumière, j’ai éteint le congélateur. (…) Quand j’ai éteint la chambre, je les ai mis dedans, j’ai fermé la porte, j’ai dit vous restez calmes là, moi je vais sortir ».

La réalité est qu’il n’a pas caché les juifs.

Sa version est contredite par Rudy H., un des otages, qui connaissant le magasin pour y avoir travaillé, connaissant l’accès aux sous-sols, et c’est Rudy, et non Bathily, qui a guidé les clients pour se cacher :

« comme je connaissais un peu le magasin – j’ai travaillé il y a 20 ans dans ce magasin – je connaissais un peu la cave ou la réserve. Donc on est descendu, il y a plusieurs personnes qui m’ont suivi… »

Ce n’est pas non plus Bathily qui a eu l’idée d’éteindre la lumière. « j’ai teint la lumière … éteint le congélateur », n’est pas le reflet de la vérité.

Ce sont les clients cachés dans les frigos qui lui ont demandé de le faire, comme on peut le découvrir dans l’interview de Rudy :

(En français, les questions du journaliste disent : « le groupe qui était en bas et se cachait, est ce que vous avez parler, discuter ? Quel genre d’interactions avez vous eu entre vous ? »

« Vous allez rester vivre en France ? Continuer à faire vos courses dans les magasins cacher, manger dans les restaurants cacher ? Allez à la synagogue ? »)

Et Rudy répond : « Je vais partir comme tout le monde, si il faut partir on va partir, en attendant on va acheter une arme, on fera nos courses avec une arme. »

Nous avons parlé avec Rudy, et l’employé malien est un brave homme. En aucun cas un héros.

————————

Une héroïne…

[quote]Il lui a tiré deux fois dessus et elle a évité les balles, deux fois[/quote]

Il y a une femme, une héroïne, Zary B.S.

Coulibaly lui a tiré deux fois dessus, elle a évité les balles deux fois – un miracle.

Voici son témoignage, recueilli par une de ses proches :

Quand il est entré, il a tué Yohan, puis il a tiré sur Zary, et elle a esquivé les balles.

Coulibaly lui a dit “tu veux pas mourir toi, viens ici tu vas me servir”.

“Ferme les rideaux, prépare moi un sandwich…” il a commencé à lui donner des ordres, et au moment où elle a fermé les rideaux, un client est entré dans le magasin (Philippe Braham), c’est la troisième personne qui est morte.

Elle lui dit ‘ne rentrez pas ! ne rentrez pas !’ mais il est entré dans le magasin, et Coulibaly l’a abattu.

Et très rapidement ensuite, tout le monde est parti se cacher en bas.

L’employé malien les a aidé, mais Rudy connaissait ce magasin parce qu’il y avait travaillé il y a longtemps, avant que ce soit Hypercacher, donc il connaissait le magasin, et il sont partis se cacher dans la réserve.

Là, Lassana Bathily a fait ses prières car il pensait qu’il allait mourir.

“Coulibaly ne pouvait pas descendre, sinon ceux qui étaient restés en haut se seraient enfui. Au bout d’un moment, le malien est venu. »

Coulibaly lui a donné l’ordre de faire remonter tout le monde.

Lassana Bathily s’est exécuté, il est descendu, et a dit “remontez tous, il va vous tuer.”

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Là, les personnes cachées lui ont demandé d’éteindre le froid – ils étaient dans une chambre froide – ce qu’il a fait, mais ils ont refusé de monter.

Bathily est remonté, a expliqué au djihadiste que les gens cachés ne voulaient pas remonter.

A ce moment, Coulibaly se tourne vers Zary et lui dit : “dis leur que s’ils remontent pas, je vais tous les tuer”.

Zary descend, et dis au gens : “je suis désolée, il faut vraiment que vous remontiez, sinon il va vous tuer.”

Les gens ne voulaient pas, et ils se sont dit : on fait un groupe, trois restent en bas, dont la femme avec son bébé, et Rudy Haddad, et trois remontent.

Coulibaly : “il reste des gens en bas ?”

« Non, il n’y a plus personne a répondu une personne du groupe ».

“T’es sur, sinon je te tue”.

“Oui oui je suis sur”

En même temps, ils se sont dit que si Coulibaly descend pour voir, ils se sauveront du magasin.

Coulibaly est descendu, mais juste de trois quatre marches, et il n’a vu que des caisses que les gens en bas avaient mises pour se cacher et bloquer l’accès.

Coulibaly voit alors le frigo ouvert, des caisses et des sacs, et pas une personne, et il remonte.

Mais quand le malien est sorti, il était en contact avec les gens à l’intérieur du frigo car il leur avait dit : “ne vous inquiétez pas, moi il me tuera pas, je suis musulman” et il a pris leurs numéros de portables.

Au début, quand Lassana Bathily est remonté, il a parlé en arabe à Coulibaly et lui a dit “regarde, on est des frères je suis comme toi.” (plusieurs personnes d’origine nor africaine ont confirmé)

Quand Bathily est sorti, il a eu BFM au téléphone et leur a raconté: “ils sont 6 dans le frigo.”

Et BFM a alors commis une faute professionnelle très grave qui aurait pu coûter la vie des otage : BFM a affiché l’info en live que des otages étaient cachés dans les frigos, et Coulibaly regardait BFM !

Par miracle le djihadiste n’a pas entendu. D’ailleurs une vidéo circule d’un femme qui a mis en cause BFM, et leur a dit “vous êtes criminel, vous auriez pu les tuer.”

“Dans les trois qui sont remontés il y avait Yoav. Il est remonté très tard car il a correspondu avec de la famille par texto. Quand il est remonté, il a vu une Kalash’ il l’a prise, a essayé de tirer mais il y avait le cran de sécurité, Coulibaly est arrivé et il l’a tué.”

Ainsi Yoav est le grand héros de cette prise d’otage. Il a donné sa vie pour tenter de sauver les autres en neutralisant le terroriste musulman.

Ensuite Bathily est descendu et a demandé aux autres de sortir… le reste était sur toutes les télés.

Pas question de dire que Bathily n’a pas été courageux et n’a pas les bons réflexes, mais en faire le héros, c’est refaire le film Héros malgré lui.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz