Publié par Alain Leger le 2 janvier 2015

Une jeune femme, qui affirme avoir été contrainte de servir d’esclave sexuelle au milliardaire américain (et ami de Bill Clinton) Jeffrey Epstein, lequel a été incarcéré pour avoir eu des relations sexuelles avec des mineures, accuse un certain nombre de VIP amis d’Epstein d’avoir pris part aux débauches, selon la plainte qu’elle vient de déposer.

La jeune femme, anonymisée par la Cour sous le nom de Jane Doe n°3, a mentionné entre autres le nom du prince Andrew, de Ghislaine Maxwell, ainsi que le directeur de l’agence de modèles MC2 Jean Luc Brunel. Pour l’instant, seul Politico, qui a découvert l’affaire en a parlé.

18k33rqnb5u84jpg

Pendant que je regroupais les informations pour cet article, The Independant et The Guardian ont publié les informations de Politico.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Selon la plainte,

[unordered_list style= »green-dot »]

  • Entre 1999 et 2002, Jane Doe n°3 et trois autres jeunes femmes ont été victimes des abus sexuel de Epstein à de nombreuses reprises, et il les « mettait à disposition » de ses riches et célèbres amis de la Jet Set.
  • Les noms du Prince Andrew et de Jean Luc Brunel ont été mentionnés.
  • La jeune femme affirme qu’elle n’avait que 17 ans lorsque les faits se sont produits.
  • Elle explique avoir rencontré Epstein par l’intermédiaire de Ghislaine Maxwell, la fille de Robert Maxwell, un ami de Epstein.
  • Ghislaine Maxwell aurait aidé Epstein a faire de la jeune femme une « esclave sexuelle », abusant d’elle en différents endroits du monde.
  • Epstein s’est livré au trafic sexuel sur Jane Doe n°3 en la mettant à disposition de nombreux puissants de ce monde, y compris des hommes politiques en vue, des hommes d’affaires internationaux, des président étrangers, un premier ministre très connu, ainsi que d’autres leaders mondiaux.
  • Epstein demandait ensuite à Jane Doe n°3 de lui décrire par le détail les rencontres qu’elle avait avec ces hommes afin de pouvoir éventuellement leur faire du chantage.
  • Jane Doe n°3 a été obligée d’avoir des relations sexuelles avec le Prince Andrew quand elle était mineure à trois reprises : à London (chez Ghislaine Maxwell), à New York, et sur l’ile privée d’Epstein aux Iles vierges (lors d’une orgie avec un certain nombre de mineures).

[/unordered_list]

Jane Doe n°3 pourrait en fait être Virginia Roberts, qui avait donné une interview en 2009 au Daily mail et parlait de l’ami millionnaire du Duc d’York.

Virginia Roberts avec le Prince Andrew
Virginia Roberts avec le Prince Andrew

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz