Quantcast
FLASH
[23/05/2019] En Ile-de-France majoritairement immigrée, 10 200 hommes et femmes sont séropositifs sans le savoir, selon les estimations de l’Institut national de la santé  |  Inde : victoire historique du parti conservateur de Modi aux législatives  |  Le président du directoire du journal Le Monde, Louis Dreyfus, convoqué le 29 mai par la DGSI  |  Marine Le Pen devra rembourser 300 000 € au Parlement européen, dans l’affaire des assistants parlementaires des députés européens FN  |  Hérault : Une dizaine de tombes du cimetière de Bédarieux dégradées et vandalisées  |  [22/05/2019] Centrafrique : une religieuse franco-espagnole, âgée de 77 ans, a été égorgée  |  [21/05/2019] Effet Trump. Nouveau sondage : la confiance du public dans le marché de l’emploi atteint 71% – plus haut de toute l’histoire des Etats-Unis (Gallup)  |  La poupée Barbie a eu 60 ans cette année (elle ne les fait pas)  |  L’Europe ne succombera pas aux ultimatums de l’#Iran, déclare le ministre français des Finances Bruno Le Maire  |  Il semble que #Trump va changer son slogan. #MAGA devient Keep America Great  |  [20/05/2019] Israël : les militaires de rang officiers et supérieurs ne doivent plus utiliser que des iPhone car ils ont un meilleur niveau de sécurité que tous les concurrents  |  mardi 21 mai, manifestation pro-Israël devant l’Ambassade d’Islande (52 avenue Victor-Hugo, 16e) à 19 heures. N’hésitez pas à venir nombreux avec des drapeaux Israéliens  |  Suisse : plus de 63 % des électeurs ont accepté de durcir et aligner les lois du pays sur les règles de l’UE en matière d’armes à feu  |  [19/05/2019] Egypte : attentat terroriste, nombreuses victimes suite à l’explosion d’un bus de touristes près des pyramides en plein ramadan  |  [18/05/2019] Effet Trump : la confiance des ménages a atteint son plus haut depuis 15 ans  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Alain Leger le 13 février 2015
En Alsace
En Alsace

Fin progressive de « l’opération Sentinelle » où 722 écoles juives et synagogues étaient protégées par l’armée, 200 d’entre elles surveillées 24 heures sur 24, même quand les locaux étaient vides.

Vigipirate
Copie d’écran du Monde du 13 fevrier 2015

 

[quote] Une opération jugée trop dangereuse pour les soldats et usante à terme[/quote]

Les militaires ont jugé l’opération « dangereuse pour les soldats, régulièrement pris pour cible, et usante à terme pour tout l’édifice », rapporte Le Monde ce vendredi soir 13 février.

Depuis le début de l’opération mi janvier après les attentats qui ont coûté la vie à 17 personnes, l’armée a recensé 371 « incidents » contre les militaires en faction statique devant les lieux protégés.

« On a une posture de garde statique, on va évoluer vers une posture plus mobile », a expliqué une source du ministère de la Défense mentionnée par le site Opex360 « Cela donnera plus de souplesse et rendra les militaires moins vulnérables ».

[quote]Un membre d’une fratrie de trois rentrés du Yémen et libres de leurs mouvements[/quote]

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

[unordered_list style= »green-dot »]

  • Ainsi l’armée a observé que « des reconnaissances, prises de vue ou films » ont été opérées par des djihadistes pour la préparation de futurs attentats,
  • « 14 agressions graves, que ce soit au couteau, par laser, voire à coups de crosse» ont été rencensées contre les militaires stationnés.
  • Un djihadiste a tenté d’arracher son fusil à un militaire en patrouille au Trocadéro avant d’être maîtrisé (et probablement déjà remis en liberté)
  • A Etampes, un musulman a été repéré à plusieurs reprises par les militaires : quand il a été identifié, les services de police ont réalisé qu’il s’agit d’un membre d’une fratrie de trois rentrés du Yémen et libres de leurs mouvements.
  • A Savigny-sur-Orge, une voiture a foncé sur les barrières qui protégeaient un lieu communautaire juif.
  • A nice, trois soldats en faction devant un centre communautaire ont été attaqués à l’arme blanche par Moussa Coulibaly, l’un d’entre eux est défiguré à vie.

[/unordered_list]

Le vaste plan Vigipirate alerte attentat s’achèvera la semaine prochaine sur l’ensemble des régions, précise le Monde.

L’effectif avait atteint 10 412 hommes le 15 janvier dans l’opération rebaptisée Sentinelle. Hors cas de force majeure, cet effort est prévu par le gouverment sur une « courte durée », car depuis les attentats, et pour la première fois, le gouvernement a engagé autant de soldats sur le territoire national et à l’étranger, du Sahel à l’Irak.

général de Villiers
général de Villiers

Les responsables militaires souhaitent un allègement de Vigipirate

L’objectif est de faire diminuer l’effectif militaire par paliers pour descendre de 10 412 hommes à 3 000, et de changer la façon d’agir.

Les 154 unités déployées sur 722 sites juifs, dont la plupart en garde statique, et près de 200 gardés 24 heures sur 24, vont être presque tous remplacées par des patrouilles mobiles : l’armée vient de louer 300 véhicules, des combis à 9 places.

Avec plus de 10 000 hommes, l’actuelle opération Sentinelle était difficilement tenable dans la durée a expliqué le général de Villiers cité par Opex360« certains de nos soldats font actuellement, tous les jours, près de 30 km à pied, en gilet pare-balles et par tous les temps, lors de leurs patrouilles. La mission est exigeante : c’est du 24 heures sur 24, au mieux du 6 heures – 22 heures 30 ; les conditions de vie sont rudimentaires. Certains revenaient de quatre mois d’opérations dans le Sahel lorsqu’ils se sont déployés à Paris et ne seront pas relevés avant quatre semaines sur place. D’autres étaient en permissions et ont été rappelés sans préavis. Ils ne s’en plaignent pas, c’est leur honneur, mais vous devez le savoir! ».

Le général ajoute que «… il faut garder à l’esprit que nos troupes sont en permanence dans le tempo opérationnel : lorsqu’elles ne sont pas engagées en opérations extérieures, soit elles se régénèrent, soit elles se préparent à l’engagement suivant ».

Et c’est pour cela que le dispositif de l’opération Sentinelle devait obligatoirement évoluer. Car avec les engagements actuels des forces françaises, le général de Villiers explique qu’il n’est « pas en mesure de relever 10 000 hommes – à moins de faire appel à des soldats préparant des OPEX ou qui s’y trouvent » et qu’il n’était pas question de « tirer sur la corde ».

Aussi, avait-t-il prévenu, « nous allons nous adapter à la situation, de façon à diminuer progressivement nos effectifs et à avoir une position plus mobile, car en demeurant statiques, nous sommes plus vulnérables », corroborant les propos du Monde…

Des discussions sont en cours entre les militaires, les préfets et les représentants de la communauté juive pour réorganiser la surveillance.

Le ministre de la défense a déclaré, dimanche 8 fevrier sur Europe 1, que l’opération Sentinelle coûte «à peu près un million par jour.»

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Alain Leger pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz