Publié par Jean-Patrick Grumberg le 9 février 2015

 

un-soldat-patrouille-a-proximite-d-une-ecole-juive-de-paris-11343519gbrnn_1713

J’ai été sollicité, hier, pour remercier les soldats qui protègent les écoles juives et les synagogues…

Il n’y a pas quelque chose qui cloche là ?

On remercie un fonctionnaire qui fait le travail pour lequel il est payé, qui obéit aux ordres qu’il reçoit ? A-t-il le choix de faire ou de ne pas faire ? Fait-il un acte volontaire ?

Ces militaires ont-ils protégé, soutenu, manifesté pour la défense des juifs, contre les incitations à la haine des français juifs, provoquées par les accusations mensongères des grands médias contre Israël ?

Je peux comprendre, facilement, que d’un point de vue humain, de personne à personne, les parents d’élèves remercient les jeunes soldats qui protègent leurs enfants. Oui, c’est un geste bien humain.

Mais venant de moi, c’est un message.

Soutenez Dreuz, donnez votre avis, enrichissez le débat, participez aux commentaires, en vous abonnant ici

Moi qui écrivait, il y a 6 mois, qu’envoyer ses enfants dans une école juive non protégée par des hommes armés était jouer avec leur vie ?

Je ne peux qu’applaudir la décision d’un gouvernement par ailleurs irresponsable (des djihadistes sont remis en liberté « conditionnelle », ne l’oublions pas).

Mais je ne vais pas remercier le gouvernement de faire son boulot.

Je dois remercier la France de se conduire comme un pompier pyromane ?

La France, l’éducation nationale, font naitre, élèvent, nourrissent, éduquent, et forment les Français tueurs de juifs* avec un talent qu’aucun état occidental n’approche.

Les Français ont tué plus de juifs au 21e siècle qu’aucun pays occidental*, et elle envoie son armée les protéger.

Et on dit merci ?

Il faut remercier la France de tuer des Juifs* ?

Il faut dire merci au fait que les enfants juifs vivent dans un climat de guerre qui ne va qu’empirer ? (il y a eu plus de 150 agressions de militaires stationnés devant les écoles juives car les Français qui veulent tuer des enfants juifs ne renoncent pas)

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Songez : les mêmes causes produisent les mêmes effets. Nous connaissons les causes des agressions contre les Juifs :

[ordered_list style= »decimal »]

  1. les médias, qui livrent une guerre sans merci à Israël et nourrissent chez les Français musulmans une compréhensible envie de vengeance.
  2. les élites, le gouvernement, qui disent vouloir combattre l’antisémitisme, quelle blague : ils refusent de nommer l’ennemi. Si l’on ne nomme pas l’ennemi, comment comprendre ses motivations, ses objectifs, ses futurs mouvements pour espérer le vaincre ? Si l’on ne nomme pas l’ennemi, comment le viser, comment ne pas se tromper de cible ?
  3. Nous les connaissons, les motivations : les racines de l’antisémitisme sont incrustées dans le coran, transmises dans l’éducation religieuse, et le gouvernement s’empresse de ne pas vouloir le dénoncer, de ne pas le combattre.

[/ordered_list]

Songez : dans quelques temps, quand les choses se seront tassées, ils voudront envoyer ces soldats vers d’autres missions, et là les Français tueurs de juifs remettront ça…

Vous voulez que je dise merci à tout cela ?

Vous m’avez bien regardé ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour Dreuz.info.

* Au total : 16 juifs ont été tués par des Français, au 21e siècle. Je peux en avoir oublier, c’est un chiffre à minima :

[unordered_list style= »green-dot »]

  • Youssouf Fofana né le 2 août 1980 à Paris 12e arrondissement. A tué avec le gang des barbares Ilan Halimi en janvier 2006.
  • Adel Amastaibou né né le 1er août 1983 à Paris. A tué Sébastien Sélam le 20 novembre 2003 en déclarant à la police : «J’ai tué un Juif, c’est Allah qui le voulait ! Je vais aller au paradis !»
  • Mohammed Merah, né le 10 octobre 1988 à Toulouse. Il a tué 4 juifs et fait 1 blessé à l’école juive Ozar Ha Torah de Toulouse en mars 2012.
  • Mehdi Nemmouche, né le 17 avril 1985 à Roubaix en France. Il a tué 4 juifs selon la définition des nazis au musée juif de Bruxelles en mai 2014.
  • Chérif Kouachi, né le 29 novembre 19821 dans le 10e arrondissement de Paris, et Saïd Kouachi, né le 7 septembre 1980 à Paris, ont tué 2 juifs à Charlie Hebdo en janvier 2015.
  • Amedy Coulibaly, né le 27 février 1982 à Juvisy-sur-Org. Il a tué 4 juifs à Vincennes en janvier 2015.

[/unordered_list]

Sauf erreur, il n’y a pas eu de juifs tués – et en tous cas pas ce nombre – en Grande Bretagne, en Allemagne, en Suisse, en Espagne, en Italie, aux Etats Unis, en Australie, au Canada, ni dans d’autres pays occidentaux, durant ce 21e siècle.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous