Publié par Annika le 11 février 2015

Obama ISIS chrétien

Lors d’une interview récente, Barack Obama affirma que les Juifs massacrés dans l’épicerie cachère de Vincennes ont été tués « au hasard ».

Les « heu » et les hésitations sont authentiques :

Vous croyez que les médias surestiment le niveau d’inquiétude que les gens devraient avoir sur le terrorisme etc., plutôt que des problèmes à long terme tels le changement climatique, et les maladies épidémiques ?

Obama :  Euh… Absolument, euh… et je ne blâme pas les medias pour cela (…) Si le sang coule, le sujet sera porteur.  N’est-ce pas ? Vous montrez les crimes et les feux car c’est ce qui intéresse les gens. C’est une question d’audimat  (…)   Mon devoir principal est la protection du peuple américain.  Il est tout à fait légitime que le peuple américain soit profondément préoccupé quand il y a un, euh… un tas de violents, fanatiques vicieux, euh… qui décapitent des gens ou tirent au hasard, euh… euh… sur un tas de personne dans une épicerie à Paris. Euh…  »

Des « violents, fanatiques, vicieux» (?), qui tirent « au hasard » (?), dans une « épicerie » (?)…

Puis il fut invité à faire un discours lors de la prière nationale du « Petit-Déjeuner« , le 5 février.

Ce petit-déjeuner, qui rassemble des centaines de personnes de diverses dénominations chrétiennes, est une tradition, tous les premiers jeudis du mois de février, ceci depuis 1935.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Obama en profita pour mentionner les massacres de Paris, de Syrie, du Nigeria, et d’Afrique Centrale, sans daigner nommer leurs auteurs islamistes. Puis il prêcha la tolérance –en profitant de l’occasion pour faire la morale aux chrétiens présents – assimilant les actes djihadistes d’aujourd’hui aux croisades d’il y a environ 1000 ans, et à l’inquisition espagnole d’il y a 530 ans.  Le transcrit et la vidéo sont ici (en anglais).

Screen Shot 2015-02-11 at 14.40.37 PM

Extrait :

« Alors, comment pouvons-nous en tant que personnes de foi, réconcilier ces réalités – le bien profond, la force, la ténacité, la compassion et l’amour qui peut découler de l’ensemble de nos croyances, opérant aux côtés de ceux qui cherchent à détourner la religion à des fins meurtrières ?

L’humanité débat sur ces questions depuis toujours. [Il ne faut pas] monter sur nos grands chevaux et penser que [ce détournement] est unique à d’autres lieux. 

N’oubliez pas que pendant les Croisades et l’Inquisition, des gens ont commis des actes terribles au nom du Christ.

Dans notre propre pays, l’esclavage et Jim Crow ont été justifiés au nom du Christ.

Michelle et moi revenons des Indes – un pays incroyable et beau, plein de diversités magnifiques – mais un endroit où au cours des dernières années, des confessions religieuses de tous types ont à l’occasion été ciblés par d’autres religieux, en raison tout simplement de leur patrimoine et croyances – des actes d’intolérance qui auraient choqué Gandhi qui aida à libérer cette nation. (…)

Donc, ce n’est pas unique à un groupe ou une religion. Il y a une tendance en nous, une tendance pécheresse qui peut pervertir et déformer notre foi.

(…) Et, en tout premier lieu, il nous faut avoir une humilité élémentaire. Je crois que le point de départ de la foi est un certain doute – ne soyez pas si imbus de vous-même et si confiants que vous seuls avez raison et que Dieu nous parle exclusivement, sans parler aux autres, que Dieu ne se soucie que de nous sans se soucier des autres, qu’en quelque sorte nous sommes seuls à savoir la vérité. »

Il a émis des bons points, ainsi que de nombreux points dignes de débats, semblant oublier entre autre que l’effort abolitionniste était justement soutenu par des chrétiens, dont les Quakers, les évangélistes, le roi d’Espagne, etc. 

Dans un esprit de tolérance, restons à l’écoute en attendant la fête Eid Al-Fitr après le ramadan, durant laquelle Obama exprimera sans aucun doute la tendance pécheresse, l’esclavage arabo-musulman, et les massacres au nom de Mohammed.

Les religieux présents seront alors priés de ne pas monter sur leurs grands chevaux… ou sur leurs grands dromadaires !

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Annika pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

17
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz