Quantcast
FLASH
[13/11/2019] L’armée de l’air israélienne vient de « BOUM » une escouade de terroristes du Jihad islamique qui tentaient de tirer des roquettes sur #Israël  |  Afghanistan: 7 morts dans l’explosion d’une voiture piégée près du ministère de l’intérieur à Kaboul  |  Après une nuit calme, les terroristes musulmans de Gaza ont tiré plusieurs roquettes sur des civils Israéliens du sud et de la région de Jérusalem #Gaza  |  [12/11/2019] Qui ? Le challenger de Trump, Mark Sanford quitte les primaires présidentielles du GOP  |  Les Brigades des martyrs d’Al-Aqsa revendiquent la responsabilité d’attaques contre plusieurs sites près de la frontière #Gaza  |  Les FDI affirment que 190 roquettes ont été tirées depuis ce matin sur Israël. 50% sont tombées dans des espaces ouverts et le taux d’interception du Iron Dome est de 90%. #Israël #Gaza  |  Israël: Le ministre de la Défense Naftali Bennet a annoncé l’état d’urgence dans toutes les villes israéliennes à moins de 80 km de la frontière #Gaza. Ceci sera en vigueur pour les prochaines 48 heures  |  Journée de combats : Une roquette de Gaza frappe Kerem Shalom – Nouvelle vague d’attaques aériennes israéliennes de représailles sur #Gaza  |  Le Jihad islamique palestinien confirme la mort d’un autre de ses terroristes, Zaki Adnan Mohammed Ghannam. Il a été tué par une attaque aérienne des FDI aujourd’hui. #Gaza #Israël  |  L’armée israélienne affirme avoir attaqué des sites souterrains palestiniens du Djihad islamique pour le stockage et la production d’armes et un camp d’entraînement  |  #Gaza : l’enterrement d’Abu Ata, le chef du Jihad islamique éliminé par Israël ce matin, a lieu à midi. Après, les Israéliens s’attendent à une pluie de missiles  |  Les avions de combat israéliens ont commencé à frapper des cibles terroristes du Jihad islamique à #Gaza  |  Les citoyens israéliens ont été ciblés par plus d’une centaine de roquettes terroristes depuis ce matin.  |  Une roquette terroriste de #Gaza a atteint une entreprise de Sderot (sud d’Israël) – pas de victime  |  Précision pour les journalistes mal informés : le Jihad islamique est un groupe terroriste, pas un “groupe militant”  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Christian Larnet le 7 mars 2015
Restaurant La Terrasse, rue Princesse, Bamako
Restaurant La Terrasse, rue Princesse, Bamako

Un Français, un Belge, un autre Européen et deux Maliens ont été abattus, 8 personnes ont été blessées, la nuit dernière lors d’un attentat islamiste dans un restaurant de Bamako.

Un homme armé est entré dans le restaurant La Terrasse (en raison de sa grande terrasse couverte en étage), situé dans le quartier de l’hippodrome, apprécié des expatriés pour sa vie de débauche nocturne, et a ouvert le feu, peu après minuit.

Mise à jour dès que des informations nous parviennent.

08:12 : Un témoin a déclaré à la BBC qu’il a vu 4 hommes s’enfuir dans une voiture et 1 sur une moto.

08:07 : Alex Duval Smith, un correspondant de la BBC qui était présent sur place lors de l’attentat a confirmé qu’un Français a été abattu au bar du restaurant. Deux Maliens ont été tués tandis que les terroristes s’enfuyaient. Un Belge est mort quand une grenade a été lancée sur sa voiture dans une rue adjacente, et un troisième européen dont la nationalité n’est pas encore connue est décédé en arrivant à l’hôpital.

Des témoins directs ont rapporté que les attaquants ont crié plusieurs fois « Allahu Akbar ».

Selon Reuters, deux personnes soupçonnées d’être liées à l’attentat ont été arrêtées.

08:04 : La police a installé des barrages à chaque coin de la capitale pour effectuer des contrôles d’identité.

08:03: D’après des témoins, les terroristes ont été vus précédemment dans un night club branché de la capitale « IBIZA » avant de se rendre au restaurant La Terrasse pour faire leur carnage.

Mise à jour à 7:58 heure de Paris : Mali Actu, citant Le Combat, un quotidien de Bamako, affirme qu’un homme et une femme ont ouvert le feu avec des armes de gros calibre pendant qu’un troisième assaillant montait la garde à l’entrée du restaurant. Il ajoute que des témoins ont déclaré avoir vu les agresseurs s’échapper dans au moins deux véhicules, une Mercedes noire et une BMW.

« C’est une attaque terroriste, même si nous attendons des précisions. Selon un bilan provisoire, il y a quatre morts: un Français, un Belge et deux Maliens », a déclaré un policier sur place à l’AFP.

Dans une rue voisine, les corps d’un policier malien, du gardien d’une résidence privée, et d’un ressortissant belge gisaient au sol.

Les rares témoins directs refusent de témoigner par peur. Deux personnes ont été arrêtées, et le motif précis n’est pas connu.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« La zone où l’attentat s’est produit est sous contrôle des forces de sécurité qui conduisent des opérations pour s’assurer qu’il n’y a pas d’autres ‘surprises' » a déclaré un policier à Reuters.

« ll y a très vraisemblablement un Français, en cours d’identification, parmi les cinq victimes ayant trouvé la mort. Il n’y aurait pas de Français, en revanche, parmi les blessés, mais des vérifications sont en cours », indique le communiqué de la présidence française.

La France, qui a mené la guerre contre les islamistes, n’a pas souhaité eradiquer la menace et a laissé les clans séparatistes de l’Azawad affiliés à al Qaïda continuer leurs attaques dans le nord du pays.

L’ambassade de France à Bamako a adressé un message conseillant la prudence, c’est à dire de ne pas fréquenter le quartier à prostituées, à tous les ressortissants français vivant dans la capitale malienne.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Christian Larnet pour Dreuz.info.

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz