Publié par Dreuz Info le 19 mars 2015

Rebekah_at_the_well
La Bible est notre patrimoine à tous et nous pouvons y trouver des enseignements, par exemple sur la force des femmes:

[unordered_list style= »green-dot »]

  • Rebecca, la matriarche : elle partit à l’aventure rejoindre un fiancé inconnu et bernera son vieux mari Isaac pour que le bon fils, Jacob, reçoive la bonne bénédiction,
  • Tsipora, la femme de Moïse : elle circoncit elle-même son fils parce que le grand homme avait oublié,
  • La femme d’un certain One Ben Pelet, qui complotait contre Moïse dans le désert : elle sauva son mari de la punition divine en lui conseillant de laisser tomber,
  • Les filles de Tselofhad : elles réclamèrent à Moïse une réforme du droit de succession au profit des filles,
  • Les femmes lors de la sortie d’Egypte : elles continuèrent à vouloir des enfants malgré les persécutions de Pharaon,
    refusèrent de donner leurs bijoux pour fabriquer un Veau d’Or et voulurent aller en Israël malgré les angoisses des hommes,
  • Hannah, inventeuse officielle de la prière,
  • Déborah, à la fois épouse, prophétesse et juge (elle devait avoir des journées chargées),
  • Yaël et Judith : elles trucidèrent des généraux ennemis,
  • Tamar : elle assura à son beau-père Juda, fondateur d’une des douze tribus d’Israël, sa descendance, rien moins que le roi David et le Messie, au péril de sa réputation et de sa vie,
  • Ruth, première convertie officielle et arrière-grand-mère du roi David, auteure du fameux : « Ton peuple sera mon peuple et ton Dieu sera mon Dieu »,
  • La reine Esther : elle nous sauva d’un génocide en Perse…

[/unordered_list]

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les femmes sont solides.

L’éloge de son épouse, que le mari juif doit faire le vendredi soir, s’appelle « אשת חיל -Eshet khayil » qu’on traduit mollement par « Éloge de la Femme Vertueuse » alors que l’adjectif « khayil » veut dire vaillante et a la même racine que « khayal » (soldat) !

Mais croyez en une vieille féministe, ne le dites pas aux hommes, ils sont assez malmenés comme ça en Occident.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Joëlle de Paris pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

3
0
Merci de nous apporter votre commentairex