Publié par Magali Marc le 15 mars 2015

Baitan_Nur_Mosque_Inauguration_-_Stephen_Harper

Le 11 mars dernier, le premier ministre canadien, Stephen Harper a laissé tomber une petite phrase assassine et les deux chefs de l’opposition se sont laissés bêtement piéger. Il a dit que le niqab (le voile intégral) “is rooted in a culture that is anti-women” («est une pratique enracinée dans une culture antifemme») et n’est pas compatible avec les valeurs canadiennes, et que par conséquent une femme qui prête le serment de citoyenneté canadienne ne devrait pas le porter.

En disant cela, le premier ministre a finement piégé les chefs de l’opposition qui, toujours avides de votes musulmans se sont portés à la défense de la «liberté» et du droit de porter le niqab !

Justin Trudeau a accusé les conservateurs de M. Harper de pratiquer une politique de la peur visant à obtenir des votes (comme si lui n’était pas en campagne électorale !)

Thomas Mulcair, le chef du NPD, avait, pour sa part, déjà fait savoir qu’il considérait le port du niqab comme un «droit» ! Un député québécois du NPD, André Boulerice a contredit son chef sur ce point, vendredi dernier. Le torchon brûle au NPD, surtout quand ils voient que le vote québécois est en train de leur échapper et que le BLOC Québécois (un parti indépendantiste et anti-niqab) fait une remontée dans les sondages alors que tout le monde le croyait au bord de la disparition.

Justin Trudeau a bien essayé de rétro-pédaler en affirmant son appui à l’avortement mais reste à savoir si cela suffira pour lui assurer le vote des femmes.

Les sondages les plus récents montrent que les Conservateurs qui étaient nez à nez avec les Libéraux l’automne passé, sont en train de gagner du terrain même au Québec.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il faut dire que les Libéraux qui étaient pourtant légèrement en avance ne s’aident pas en campant sur leur position multiculturaliste et «tolérante» qui heurte de plein fouet la plupart des Québécois, comme par exemple quand Justin Trudeau prétend que le projet de loi antiterroriste de Stephen Harper menace les droits des musulmans !

Ainsi Trudeau a soutenu que la défense des droits individuels des minorités est ce qui fait la force du pays.

Donc selon lui, se coucher devant les islamistes militants qui veulent imposer le niqab, la charia etc. c’est faire preuve de tolérance et d’ouverture envers une «grande culture complexe» que le premier ministre Harper ne comprend pas…

Le Conseil du statut de la femme au Québec a, pour sa part, une position claire:

«Dans notre avis sur la laïcité, nous avons écrit : Le voile (hidjab ou niqab) heurte le principe de l’égalité entre les sexes puisqu’il représente une conception restrictive de la pudeur qui s’applique aux femmes et pas aux hommes. Quand il est mis de l’avant par les intégristes, il symbolise aussi un premier pas pour imposer la ségrégation sexuelle et l’exclusion des femmes du domaine public …»

C’est on ne peut plus clair et les femmes se souviendront de ce débat le 19 octobre prochain.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Magali Marc pour Dreuz.info.

Inscrivez-vous gratuitement pour recevoir chaque jour notre newsletter dans votre boîte de réception

Si vous êtes chez Orange, Wanadoo, Free etc, ils bloquent notre newsletter. Prenez un compte chez Protonmail, qui protège votre anonymat

Dreuz ne spam pas ! Votre adresse email n'est ni vendue, louée ou confiée à quiconque. L'inscription est gratuite et ouverte à tous

7
0
Merci de nous apporter votre commentairex